mardi 7 février 2017

Robert E. Howard

Robert E. Howard

Portrait de l'auteur


Robert Ervin Howard est né à Peaster au Tewas, le 22 janvier 1906. Né du mariage de Isaac Mordecai Howard et Hester Jane Ervin, un physicien et une femme au foyer, il passe ses jeunes années à déménager et changer de villes presque tous les ans.

Il fait son entrée à l'école à 8 ans et développe très rapidement un intérêt pour la lecture et l'apprentissage en général. Toutefois, il trouve très vite l'école étouffante et ne supporte pas d'avoir une quelconque autorité sur lui. Confronté à l'expérience de brimades à l'école, Howard est mis face à une évidence cruelle : l'omniprésence de la violence et de la présence d'ennemi dans le monde, lui apprenant aussi la valeur de la force physique. Etant le fils du médecin local, Howard est fréquemment exposé à des visions de blessures et de violence, dus à des accidents à la ferme et l'exploitation de l'huile, combiné à la hausse de la criminalité venue avec le "boom de l'huile".


Dans le domaine sportif, le futur auteur se passionne aussi et surtout pour la boxe. La boxe était à l'époque le sport le plus populaire avec une culture de la violence bien plus accentuée que de nos jours. Howard grandit donc dans un contexte de violence, inspiré par des boxeurs d'ultra violence appelés les Iron Men, il s'entraîne avec des amis et se renseigne le plus possible sur le sujet grâce à des magasines ou livres.

Lecteur vorace, avec un talent naturel pour la prose, porté par ses professeurs, Howard commence à penser à faire de l'écriture son métier (il n'a alors pas treize ans). Il commence même à écrire dès l'âge de neuf ans, des fictions historiques centrés sur les Vikings, les Arabes, le champ de bataille et les rencontres sanglantes. Petit à petit, il découvre aussi les auteurs qui l'inspireront comme Jack London (mythique auteur de Croc Blanc), Rudyard Kipling (Le livre de la jungle) ou encore Thomas Bulfinch.

Ce n'est qu'à ses 13 ans que la famille se fixe à Cross Plain au Texas où ils vivront jusqu'à la fin de leur vie. Toutefois la relation entre ses parents est au plus bas. Les Howard ont des problèmes financiers du fait de mauvais placement du père et les disputes entre les parents ne cessent de se multiplier jusqu'à ce que Hesther Jane refuse même tout contact entre son fils et le père. Hesther a une relation profonde et très particulière avec son fils. C'est elle qui a eu une grande influence sur les intérêts de son fils, notamment la littérature et la poésie. Connue comme étant une femme sensible, elle aidait dans sa jeunesse les malades, contractant la tuberculose de ce fait. Alors qu'il accompagnait ses parents dans une librairie, il tombe sur un livre concernant les Pictes. L'image de ses guerriers couverts de peintures enflamme l'imagination du jeune Howard et confirme son amour des guerriers barbares, incompris, vivant la vie dure, mais dotés d'une grande liberté.

Vers ses quinze ans, il continue de se renseigner dans des magazines, notamment Adventures. Ces inspirations le poussent à créer les années suivantes ces premiers héros comme El Borak (un croisement texan entre Rambo et T. E Lawrence),  The Sonora Kid, un cow-boy, le dernier roi Picte, Bran Mak Morn, et enfin le plus connu d'entre eux, Solomon Kane, le vengeur puritain. Howard tente même de proposer ses nouvelles aux magazines mais se fait refuser sans aucune explication. Déterminé, l'auteur se fait autodidacte, étudiant méticuleusement pour apprendre toujours plus.


Au lycée, il se fait des amis qui partagent sa passion pour l'écriture et la poésie. Ensemble, ils écrivent en tant qu'amateurs et échangent de longues lettres sur leurs idées, s'encourageant mutuellement. C'est par le bien de l'un d'eux, Vinson, que Howard réussit à être introduit au Tattler. Il y publiera deux nouvelles en Décembre 1922, recevant le premier prix pour "'Golden Hope' Christmas" et l'argent pour "West is West". Diplômé en mai 1923, il rentre à Cross Plain, se préparant un programme d'entrainement autant pour la prose que pour la boxe, déterminé à quitter son apparence d'adolescent maigrichon.



À défaut de ne pouvoir continuer ses études dans la littérature comme il le souhaitait - suite au refus de son père - il s'oriente dans des études de sténographie qui ne le passionnent pas. En 1926, après des années de rejets, il réussit à vendre sa première nouvelle, pour la modique somme de 16$, l'introduisant aux lecteurs du magazine Weird Tales. Sa carrière d'auteur lancée, même de manière minime, il abandonne ses études. Il fait bien car il apprend que The Hyena, une de ses nouvelles, est acceptée aussi par Weird Tales. Dans la même période, il s'essaye au roman autobiographique mais n'a jamais réussi à le faire publier.

À vingt ans, il réussit à devenir l'un des auteurs réguliers de Weird Tales, et peut quitter son travail de sténographe pour devenir auteur à plein temps. Sa carrière explose en 1928 avec la publications des nouvelles de Solomon Kane et de ventes auprès d'autres magasines. Son talent se fait véritablement
connaître dans les années 30 où il livre des nouvelles dans un style sombre et cinglant, non sans rappeler Conan. Il entame dans la même période une correspondance avec H P Lovecraft qui ne s'achèvera qu'avec la mort d'Howard. En 1932, il fait naître le personnage qui forgera sa légende : Conan. Des rumeurs disent qu'il a écrit les nouvelles de Conan dans un état second et d'une traite, mais comme bon nombres de légendes tournant autour de l'auteur, c'est faux, des milliers de brouillons ayant été retrouvés, prouvant une fois de plus le côté travailleur et studieux de l'auteur.
Weird Tales, Aout 1932.

La santé de sa mère, Hester Jane, se dégrade quand la carrière de l'auteur décolle. Très proche de sa mère, il s'occupe d'elle jusqu'à mettre sa relation amoureuse à terme en 1936. Ayant déjà des envies suicidaires depuis au minimum 1923, quand on lui annonce que sa mère ne sortira pas du coma, le 11 juin 1936, Robert E. Howard se suicide d'une balle dans la tête à l'âge de 30 ans. La théorie la plus probable est que n'ayant plus personne de qui s'occuper, qui ne comptait plus sur lui, Howard a pu mettre un terme à sa vie comme il le souhaitait depuis un moment.


Bibliographie indicative : 
(Les titres sont des compilations de nouvelles et non des romans)
  • Agnès de Chastillon, titre original Sword Woman (1977), Néo, 1983
  • Agnès la Noire, compilations de nouvelles, Bragelonne 2014
  •  Almuric, compilations de nouvelles, Bragelonne, 2015
  • Bran Mak Morn - L'intégrale, compilations de nouvelles, Bragelonne, 2009
  •  Chants de guerre et de mort, recueil de poèmes, Néo, 1988
  • Le Chien de la Mort, recueil de nouvelles, Néo, 1986
  • Conan, recueil de nouvelles, Bragelonne, 2011
  • Conan, recueil de nouvelles par plusieurs auteurs, Néo, 1998
  • Conan, recueil de nouvelles, J-C Lattès, 1972 
  • Conan - Les Clous rouges. Troisième volume : 1934 - 1935, Bragelonne, 2008
  • Conan - L'heure du dragon. Deuxième volume : 1934, Bragelonne, 2008
  • Conan : La fin de l'Atlantide, recueil de nouvelles (1966), J-C Lattès, 1972
  • Conan : la naissance du monde, recueil de nouvelles (1966), J-C Lattès, 1972
  • Conan l'aventurier, titre original Conan The Adventurer, 1966, J-C Lattès, 1972
  • Conan Le Cimmérien, titre original Conan of Cimmeria, 1969, J-C Lattès, 1982 
  • Conan Le Cimmérien, Premier Volume 1932 - 1933, 2007, Bragelonne, 2007
  • Conan le Conquérant, titre original Conan The Conqueror, 1967, J-C Lattès, 1980 
  • Conan le flibustier, titre original Conan The Freeboter, 1967, J-C Lattès, 1982
  • Cormac Fitzgeoffrey, titre original Hawks of Outremer, 1979, Néo, 1984
  • Cormac McArt, titre original Tigers of the Sea, 1974, Néo, 1983
  • Dennis Morgan, titre original The Incredible adventures of Dennis Morgan, 1974, Néo, 1987
  • Les dieux de Bal-Sagoth, recueil de nouvelles, Bragelonne, 2010
  • El-Borak l'intégrale, titre originale El-Borak and Other Dersert Adventures, 2010, Bragelonne, 2010
  • La Flamme de la vengeance, recueil de nouvelles, Néo, 1988
  • Fureur noire, recueil de nouvelles, Néo, 1981
  • Les Habitants des tombes, recueil de nouvelles, Néo, 1985
  • L'homme noir, titre original The Dar Man, 1963, Néo, 1976
  • Kull le Roi Atalante, titre original King Kull, 1967, Bragelonne, 2010 
  • Le Seigneur de Samarcande, recueil de nouvelles, Bragelonne, 2009
  • Solomon Kane L'Intégrale, titre originale The Savage Tales of Solomon Kane, 1998, Bragelonne, 2008
  • Sonya La Rouge, titre original The Sowers of Thunders, 1979, Néo, 1985

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire