vendredi 13 mai 2016

Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D - Saison 3

Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D - Saison 3

Affiche officielle de la saison 3

Mené par la même équipe, Agents of S.H.I.E.L.D. n'est pas à son heure la plus glorieuse. Malgré une entrée en matière vive, un casting toujours appréciable, une continuité dans le Marvel Cinematic Universe, cette troisième saison ne jouit pas d'audiences faramineuses mais néanmoins satisfaisantes pour être reconduite en une quatrième saison.

Synopsis : La bataille à Afterlife est finie mais les conséquences en sont terribles. Le terrigène révélant les pouvoirs des Inhumains a été mélangés à des produits alimentaires, provoquant une apparition en masse d'Inhumains et de problèmes liés à leurs pouvoirs. Le SHIELD, endeuillé par la disparition de Simmons, essaye alors tant bien que mal de les aider et les trouver avant qu'ils ne soient traqués par des personnes mal intentionnées.

Episodes :
  1.  Laws of Nature, diffusé le  29 septembre 2015, 4 900 000 téléspectateurs
  2. Purpose in the Machine, diffusé le 06 octobre 2015, 4 320 000 téléspectateurs
  3. A Wanted (Inhu)man, diffusé le 13 octobre 2015, 3 740 000 téléspectateurs
  4. Devils you know, diffusé le 20 octobre 2015, 3 850 000 téléspectateurs
  5. 4, 722 hours, diffusé le 27 octobre 2015, 3 810 000 téléspectateurs
  6. Among Us Hide, diffusé le 03 novembre 2015, 3 840 000 téléspectateurs
  7. Chaos Theory, diffusé le 10 novembre 2015, 3 490 000 téléspectateurs
  8. Many Heads, One Tale, diffusé le 17 novembre 2015, 3 600 000 téléspectateurs
  9. Closure, diffusé le 01 décembre 2015, 3 840 000 téléspectateurs
  10. Maveth, diffusé le 08 décembre 2015, 3 850 000 téléspectateurs
  11. Bouncing Back, diffusé le 08 mars 2016, 3 520 000 téléspectateurs
  12. The Inside Man, diffusé le 15 mars 2016, 2 940 000 téléspectateurs
  13. Parting Shot, diffusé le 22 mars 2016, 2 880 000 téléspectateurs
  14. Watchdogs, diffusé le 29 mars 2016, 3 200 000 téléspectateurs
  15. Spacetime, diffusé le 05 avril 2016, 2 810 000 téléspectateurs
  16. Paradise Lost, diffusé le 12 avril 2016, 3 010 000 téléspectateurs
  17. The Team, diffusé le 19 avril 2016, 2 850 000 téléspectateurs
  18. The Singularity, diffusé le 26 avril 2016, 3 200 000 téléspectateurs
  19. Failed Experiments, diffusé le 03 mai 2016, 2 900 000 téléspectateurs
  20. Emancipation, diffusé le 10 mai 2016, 2 900 000 téléspectateurs
  21. Forgiven, diffusé le 17 mai 2016, 3 000 000 téléspectateurs
  22. Ascension, diffusé le 17 mai 2016, 3 000 000 téléspectateurs

Casting principal :
Phil Coulson : Clark Gregg
Grant Ward : Brett Dalton
Skye/ Daisy : Chloe Bennet
Melinda May : Ming-Na Wen
Léo Fitz : Iain De Caestecker
Jemma Simmons : Elizabeth Henstridge
Bobbi Morse : Adrianne Palicki
Hunter Lance : Nick Blood
Alphonso "Mack" Mackenzie : Henry Simmons

Marion

L'avis de Marion : Complètement focalisé sur les Inhumains, la saison 3 est selon moi la meilleure fournie par la série. Toutefois, elle n'est pas exempte de défauts. 
    Scénarisitiquement parlant, le développement des inhumains était ce que l'on attendait tous. Ainsi l'expansion par une catastrophe naturelle était une idée simple mais séduisante pour plus d'inhumains. De plus, cela permet de remettre sur les rails une agence gouvernementale officielle, remplaçante du SHIELD, pour faire de la concurrence à ce brave Phil. À cela, s'entremêlent les recherches de Fitz (tellement plus importantes et passionnante je trouve) pour retrouver Simmons. Au début, j'avoue avoir trouvé que cette porte se refermait un peu trop facilement, et puis, les scénaristes ont trouvé le moyen de lier cela aux restes. Là arrive mon scepticisme. Sans trop en dévoiler sur l'intrigue, le lien avec Hydra est un peu trop tiré par les cheveux à mon goût et à cela j'ajoute qu'il est temps de laisser tomber la figure de Ward. S'il a certes bien été exploité dans les saisons précédentes, les scénaristes doivent faire leur deuil de ce personnage qui n'apporte plus grand chose. Enfin, j'accorde quand même qu'ils ont su nous offrir des rebondissements et des scènes poignantes malgré mes désaccords sur l'exploitation d'Hydra, au point de me tirer ma petite larme alors chapeau tout de même.
     Au niveau des personnages, je suis ravie de voir que Lincoln devient un régulier. Tout d'abord parce que son pouvoir est super chouette et puis parce qu'il faut bien un peu renouveler l'équipe. On en apprend un peu plus sur May en première partie de saison, notamment enfin pourquoi elle tient son surnom de Cavalerie et pourquoi elle le déteste. Daisy, anciennement nommé Skye, m'agace un peu plus qu'avant. Elle prend trop en confiance du fait de son statut, se permet trop de choses et est une fois de plus trop mis sur le devant de la scène. Le duo Hunter et Bobbi me plait toujours autant, ils sont un rafraichissement dans l'équipe, notamment Hunter du fait de ne pas être habitué à être dans les rangs. Le docteur Andrew aussi est un personnage intéressant car en relation avec May.
     Les effets spéciaux sont toujours d'une qualité satisfaisante, hormis pour les mutations physiques (le cas de Lash par exemple) où il faut ajouter des prothèses ou autres sur les acteurs, on voit tout de suite que ce n'est pas très naturel et en plastique. L'uniforme de Daisy est sympa mais une fois de plus, elle est la seule mise en valeur par une tenue. L'amélioration des armes, des gadgets est aussi un plus dans la série. On y retrouve la gageur super héros et espion à la fois.
      Le final en revanche n'est pas à la hauteur de mes espérances. Il annonce une nouvelle saison encore plus focalisé sur Daisy, des nouvelles possibilités qui ne m'intriguent pas plus que cela. Je n'étais pas du tout dans l'ambiance de ce double épisode mélodramatique. Je trouve même que c'est l'un des moins bons épisodes de la saison. Dommage pour un final. Toutefois, cela ne m'empêchera pas de regarder la saison suivante.
      En somme, une très bonne saison avec que peu de points négatifs, peut-être une petite traine en longueur sur l'intrigue Hive mais surtout un final pas à la hauteur du rythme effréné de la saison complète.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire