vendredi 21 mars 2014

Les épées de Haven

Les épées de Haven

Editions Bragelonne 10 ans, 504 pages, traduction de I. Troin, C. Perdereau, illustration de Shutterstock


Les épées de Haven est un cycle écrit par Simon R. Green entre 1990 et 1991. Cette édition 10 ans de Bragelonne, sortie en mai 2013, regroupe les tomes 2, 3 et 4 des aventures de Hawk et Fisher. Bragelonne a publié entre 2004 et 2008 les neufs tomes que comportent la série sous le nom de Hawk et Fisher tandis que Milady les a publiés en 2010 et 2011 sous le nom de Darkwood. Le dixième tome n'est pas encore sorti en France.

Hawk et Fisher sont deux capitaines de la Garde mais aussi mari et femme. Dans une ville de noirceur et de corruption, ils sont réputés pour être les seuls honnêtes et incorruptibles. C'est pour cela qu'on fait appelle à leur service pour protéger le Conseiller Blackstone, un réformateur, dont l'une des lois innovatrices ne plait pas à tout le monde. Seulement, celui-ci est assassiné sous leur garde. Afin de trouver le tueur, Hawk et Fisher s'enferment magiquement dans le manoir en compagnie des invités. Car parmi eux, un tuer rode. 
Prix : Bragelonne 10 ans: 10 €

Marion
L'avis de Marion : Un livre sympathique mais sans plus. Il manque sérieusement de dimension personnelle mais surtout d'un effort d'écriture.
   Comme je le disais, ce livre en contient en fait trois, cependant, il manque sérieusement de matière pour que je le coupe en trois comme je l'aurais fait pour n'importe quelle autre oeuvre.
   Niveau scénario, nous avons trois enquêtes qu'Hawk et Fisher doivent résoudre. Bien sûr, que des affaires sensibles pour que l'incorruptibilité des deux gardes soit mise à rude épreuve. La première affaire est sympa avec un huis-clos bien mené et se conclut sur une fin prévisible malgré un petit retournement de situation. La seconde enquête est assez linéaire et malgré des scènes de violences, c'est très plat. Surtout que le sujet reste le même: la politique. Enfin, la troisième est dernière enquête est ridiculement courte et fonctionne avec une fin semblable à la première enquête. En soi, elles étaient agréables à lire mais trop semblables. 
   L'un de mes gros reproches reste le manque d'intimité - ce que j'ai appelé de dimension personnelle - entre Hawk et Fisher. Hormis quelque "ma belle" et des regards, Hawk et Fisher n'ont aucune relation alors qu'ils sont pourtant mari et femme. Pas une seule fois, on ne les voit simplement ensemble dans un cadre plus intime comme leur propre maison ou que sais-je encore. Du coup, je trouve qu'il est très dur de s'attacher à eux comme couple. On les verrait plutôt comme un partenariat amical du fait de la grande complicité qui les lie.
   Le style d'écriture est plaisant si on ne lit pas tous les tomes à la suite. En effet, on voit directement que les tomes ne sont pas faits pour être lus d'une traite rien que par la description du couple. Elle est identique à travers les trois romans. Pendant une page complète, le lecteur peut lire trois fois la même description quasi au mot prêt dans chacun des tomes. C'est tout de même navrant et très clairement abusé.
  On ne sait que très peu de choses des personnages principaux puisqu'ici, ce n'est pas le premier tome des aventures de Hawk et Fisher. Et pourtant, si l'auteur suivait la même logique - celle de les décrire à chaque fois - il aurait pu fournir un peu plus de détails sur le couple. Tout d'abord Hawk. On ne sait même pas son prénom ! Si lui appelle sa femme Isobel, elle, en revanche, l'appelle toujours Hawk. Ensuite, le duo est très déséquilibré. La majorité des choses sont vues du point de vue de Hawk et cela ne s'arrête pas là. C'est Fisher qui perd l'avantage dans les combats, c'est encore elle qui se fait blesser ou capturer si besoin est. Bref, dès qu'il est questions des aptitudes au combat, Fisher se trouve lésée par rapport à son mari. En revanche, j'apprécie que ce soit elle qui ait le plus sale caractère. Violente, ironique, Isobel Fisher dégaine vite son épée et n'hésite pas à menacer ouvertement ceux qui la dérangent. Hawk aussi mais il est doté d'un peu plus de patience.
  En somme intrigues et personnages sympas mais cela ne dépasse pas ce niveau.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire