mercredi 12 février 2014

Hercule

Hercule

Affiche américaine lors de sa sortie en 1997

Hercule est un long métrage Disney de 1h 31 min sorti le 26 novembre 1997 au cinéma. Le film sort dans l'âge d'or de Disney (on doit aux années 90 les meilleurs Disney comme Aladdin, La Belle et la Bête, Pocahontas, Le Roi Lion, Le Bossu de Notre Dame, Mulan, etc.) et fut un gros succès avec 4 374 018 entrées au box office français.
Sortie DVD : octobre 2009
Sortie Blu-Ray : octobre 2013

Casting (VO/VF) :
Hercule : Tate Donovan / Emmanuel Garijo
Philoctète : Danny DeVito/ Patrick Timsit
Mégara : Susan Egan / Mimi Felixine
Hadès : James Woods / Dominique Collignon - Maurin
Zeus : Rip Torn / Benoît Allemane


Hadès, jaloux de la situation de son frère Zeus, décide de fomenter un coup d'Etat mais pour cela, il doit tuer son neveu qui vient de naître, Hercule. Hadès décide donc de tuer Hercule mais grâce à la maladresse de ses deux acolytes, Pain et Panic, Hercule survit et, malgré qu'il ne soit plus immortel, conserve ses pouvoirs de dieu. Pour retrouver la place qui est sienne, Hercule doit devenir un vrai héros ! Pour cela, il doit s'entrainer avec Philoctète, faiseur de héros. Mais l'aventure du jeune homme ne commencera véritablement lorsqu'il rencontrera la belle Mégara.

Marion

L'avis de Marion : Véritable référence et monument de mon enfance, Hercule n'a pas pris une ride en dix-sept ans d'existence.
  Niveau scénario, quand on a six ans, on s'en moque un peu, et tout nous parait génial : le personnage incompris qui devient un héros adulé des foules et qui bat les uns après les autres tout ses ennemis, voilà un personnage pour faire rêver n'importe quel enfant. Quinze ans après, Hercule me fait toujours rêver mais pour des raisons différentes. Tout d'abord, je sais maintenant à quel point rien, absolument rien, n'est vrai du point de vue mythologique. En effet, Hercule n'est pas le fils d'Héra mais d'Alcmène (celle qui l'élève dans le film) et surtout il réalise ses exploits (dont quelques uns du film ne sont pas de lui en réalité) qu'après avoir assassiné sa femme Mégara et ses enfants à cause de Héra qui l'a rendu fou. Pourquoi j'aime toujours autant adulte ? Parce que le dessin animé a bercé mon enfance, donc qu'il soit fidèle ou non au mythe n'y change absolument rien. Ensuite, j'aime le fait que le film soit porteur d'une leçon et qu'on puisse voir la transformation d'Hercule d'un loser gringalet au héros surmusclé que l'on connait tous. Mais au-delà de l'histoire, ce qui m'enchante le plus dans le film reste les chansons.
    Le gros point fort, qui peut aussi se transformer en point faible, de Disney sont les chansons. Dès le début du film, le ton est donné avec les cinq muses qui démarrent sur un gospel endiablé. Les chansons sont bien placées et alternent entre balade et pop rythmé (tout le monde est fan de De zéro à héros). Les chansons sont tantôt drôles et entraînantes tantôt calme et personnel ce qui inspire un sentiment de proximité avec les personnages.
    En le revoyant récemment, j'ai aussi été très surprise de l'humour. Quand on est petit, Hercule vous fait rire, mais c'est encore plus efficace lorsqu'on est adulte parce qu'on y comprend plus de subtilité dans les répliques et jeux de mots. Ce détail m'a émerveillé et m'a permis d'apprécier encore plus le film, lui apportant une nouvelle saveur de modernité malgré qu'il ait presque vingt ans !
   Enfin, les dessins sont d'une qualité tels qu'ils ne paraissent pas démoder à côté de Raiponce ou La Princesse des Neiges, les deux derniers Disney. Spontanément, les dessins me paraissent très grecs avec des nez très droits et des spirales dans les nuages ou dans les cheveux et on sent l'inspiration des fresques antiques dans la manière de dessiner des studios Disney. Le film est une explosion de couleur lors des chansons et d'une belle finesse - pour l'époque - au niveau des ombrés et dégradés. Encore une fois, même si on fait mieux actuellement, Hercule n'est absolument pas ringard et n'a pas à envier ses successeurs du studio.
   En somme que j'ai une petite dizaine d'année ou vingt ans, Hercule reste un coup de coeur Disney qui figure parmi mes cinq favoris.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire