vendredi 20 décembre 2013

Vincent

Vincent

Affiche non officielle

Sortie en 1982, Vincent est le tout premier court métrage de Tim Burton, jeune concepteur graphique qui venait tout juste d'intégrer les studios Disney. Le mini film dure un peu moins de 6 min et a seulement diffusé en test sur un panel. Jugé trop noir, il ne sortira jamais sur grand écran même si la possibilité de le mettre en première partie de L'étrange Noël de Mr Jack a été évoquée. Aujourd'hui, il est méconnu du grand public mais est facilement visionnable sur internet.

   Vincent Malloy, sept ans, ne vit pas une vie ordinaire mais celle de Vincent Price, son idole, qu'il pense être.



Casting:
Narrateur : Vincent Price

Marion

L'avis de Marion: Fascinée et fan de Tim Burton, je me suis immergée dans ses toutes premières oeuvres.
    Intriguée par ce que pouvait être son premier métrage, j'ai regardé Vincent en me préparant à voir du kitsch. Curieusement, alors que le court-métrage a trente et un ans, je le trouve très actuel et absolument pas vieillot. L'animation rappelle L'étrange Noël de Mr Jack ou encore Les Noces funèbres et n'en semble donc pas si éloigné que cela par le temps.
   Le fait que ce soit Vincent Price qui narre l'histoire est très ironique est bien pensée par Burton. Mais au-delà de ce petit jeu, ce qui m'a surtout surprise est la musicalité et la poésie dans le texte. Pendant six minutes, on entend des rimes croisées qui semblent totalement naturelles à l'oreille et que je n'ai remarqué seulement à la fin en me concentrant.
    Bien entendu, j'ai retrouvé les dessins que j'avais vu lors de l'exposition Tim Burton, et c'est sans doute ce qui m'a semblé si naturel dans cette animation. 
    L'idée initiale parait assez simpliste mais c'est réalisé avec l'originalité et la patte de Tim Burton ce qui rend le concept plus intéressant et surtout plus personnel. Je veux dire, qui n'a jamais rêvé d'être son idole ou héros ?
    Bref, ce court-métrage permet de voir les premiers jets du réalisateur incontournable qu'est devenu Burton et n'est en aucun cas une perte de temps (surtout que six minutes de votre vie, c'est très peu !).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire