lundi 30 décembre 2013

Vampire Diaries - Saison 1

Vampire Diaries - Saison 1

Cover du DVD intégrale saison 1


Diffusé pour la première fois le jeudi 10 octobre 2009 aux Etats-Unis par The CW, Vampire Diaries a très vite conquis un public atteignant les jeunes adultes, adolescents et bien sûr les fans de L. J. Smith. Constituée de 22 épisodes d'environ quarante cinq minutes, la saison 1 a attiré environ 3, 7 millions de téléspectateurs par épisode, le meilleur score sur les quatre saisons diffusées à ce jour - en attente des chiffres pour la saison 5. Elle fut diffusé sur les écrans français pour la première fois le 8 janvier 2011 sur TF1 mais la chaîne n'a jamais fait suite. Canal + Family a aussi diffusé la saison 1, de même que NT1 qui a ensuite diffusé les saisons suivantes.

Sortie DVD/ Blu-Ray: 1er avril 2011

Synopsis : Elena Gilbert tente de redonner un sens à sa vie depuis que ses parents sont morts dans un accident de voiture. Une nouvelle année scolaire commence et Elena est bien décidée à en profiter avec ses amis Matt, Bonnie et Caroline. A l'arrivée d'un nouvel élève, Stefan, Elena tombe tout de suite sous le charme malgré les mystères qui l'entourent lui et son ténébreux frère Damon. Très vite, Elena perce le secret des deux frères, ce sont des vampires. Et les ennuis ne cessent de s'accumuler depuis.
 
Episodes :
  1. Mystic Falls, diffusé le 10 septembre 2009, 4 910 000 téléspectateurs
  2. La nuit de la comète, diffusé le 17 septembre 2009, 3 780 000 téléspectateurs
  3. La fièvre du vendredi soir, diffusé le 24 septembre 2009, 3 800 000 téléspectateurs
  4. Les frères Salvatore, diffusé le 1er octobre 2009, 3 530 000 téléspectateurs
  5. Qui es-tu ?, diffusé le 8 octobre 2009, 3 520 000 téléspectateurs
  6. Origines, diffusé le 15 octobre 2009, 3 880 000 téléspectateurs
  7. Soif de sang, diffusé le 29 octobre 2009, 4 200 000 téléspectateurs
  8. 162 bougies, diffusé le 5 novembre 2009, 4 100 000 téléspectateurs
  9. Le cristal de la discorde, diffusé le 12 novembre 2009, 4 100 000 téléspectateurs
  10. Le point de non retour, diffusé le 19 novembre 2009, 3 570 000 téléspectateurs
  11. Temps mort, diffusé le 21 janvier 2010, 3 680 000 téléspectateurs
  12. Une petite ville pas si tranquille, diffusé le 28 janvier 2010, 3 710 000 téléspectateurs
  13. La première trahison, diffusé le 4 février 2010, 4 000 000 téléspectateurs
  14. Pour Katherine, diffusé le 11 février 2010, 3 500 000 téléspectateur
  15. Toutes les vérités, diffusé le 25 mars 2010, 3 300 000 téléspectateurs
  16. Conflits de voisinage, diffusé le 1er avril 2010, 2 800 000 téléspectateurs
  17. L'alliance temporaire, diffusé le 8 avril 2010, 3 500 000 téléspectateurs
  18. Sous contrôle, diffusé le 15 avril 2010, 3 150 000 téléspectateurs
  19. Miss Mystic Falls, diffusé le 22 avril 2010, 3 300 000 téléspectateurs
  20. Frère de sang, diffusé le 29 avril 2010, 3 400 000 téléspectateurs
  21. Isobel, diffusé le 6 mai 2010, 3 300 000 téléspectateurs
  22. Le jour des fondateurs, diffusé le 13 mai 2010, 3 470 000 téléspectateurs
 Casting principal :
Elena Gilbert : Nina Dobrev
Stefan Salvatore : Paul Wesley
Damon Salvatore : Ian Somerhalder
Caroline Forbes : Candice Accola
Bonnie Bennett : Katerina Graham
Jeremy Gilbert : Steven R. McQueen
Matt Donovan : Zach Roerig
Tyler Lockwood : Michael Trevino  
Jenna Sommers : Sara Canning
Alaric Saltzman : Matthew Davis


Marion
 
L'avis de Marion : J'ai commencé à regarder Vampire Diaries lors de sa diffusion par TF1 et finalement, deux ans plus tard, j'ai enfin terminé la première saison.
      Pour ma part, la saison se divise en deux parties, les onze premiers épisodes, qui sont niais à mourir et bourrés d'intrigues secondaires qui n'ont rien à voir l'une entre elles, et les onze derniers qui donnent enfin une bonne ambiance à la série et qui a enfin une trame sérieuse. Je l'avoue, à la première visualisation, je trouvais la série chouette. Mais deux ans après, les premiers épisodes manquent sérieusement de crédibilité. Tout d'abord,  les couples. Certes Elena et Stefan sont destinés à être ensemble mais tout de même, plier ça en trois épisodes c'est un peu léger pour moi. Et le trio Vicki, Jeremy et Tyler est juste exaspérant par le manque de crédibilité de l'actrice qui fait Vicki.
Bref, le scénario est totalement creux dans la première partie de la saison en posant Damon comme le grand méchant qui va faire régner la terreur sur Mystic Falls. J'aurais dit pourquoi pas si l'idée avait tenu une saison complète mais finalement une myriade de méchants de substitution débarque faisant des premiers épisodes un gros bazar pour tester l'audience.
Heureusement, la série se rattrape bien avec la seconde partie de la saison. Oui, il y a une foule de méchants hypothétiques mais finalement, les scénaristes se rattrapent bien en donnant un sens et une direction à toutes les manigances. C'est l'entremêlement entre passé et présent qui donne tout l'intérêt de la deuxième partie de la saison et qui rattrape le début bancal.
    Niveau décor et costume, rien d'extraordinaire à noter puisque tout se passe dans un environnement moderne. Des efforts sont faits pour les flash-backs où il est effectivement agréable de voir des tenues d'époque. Sinon, pas de besoin particulier dans la série.
     Les effets spéciaux et autres maquillages me ravissent et redonnent un peu de crédibilité aux vampires. Ici quand un vampire mord quelqu'un, le sang coule en grande quantité et les morsures ne sont pas deux trous ridicules dans le corps mais bien une marque de mâchoire comme il se le doit. Il a été ajouté les déformations au niveau des yeux pour signifier la faim des vampires, ce n'est pas une mauvaise idée mais elle est contraignante et du coup parfois oubliée lors de passages clés. Les pouvoirs des vampires sont aussi très crédibles au niveau visuel mais les bruitages me gênent personnellement car très clichés et exagérés.
     Le casting choisi est bien interprété par le trio de tête Nina Dobrev, Paul Wesley et Ian Somerhalder. Nina Dobrev réussit à ne pas rendre trop naïve son personnage et, à ma grande surprise, Elena n'est pas un personnage qu'on a envie de secouer, elle parvient à échapper (légèrement) au stéréotype de la fille qui sait rien faire sans ses deux copains. Même si, un gros travail reste à faire sur ce point là.
      Paul Wesley est parfait dans le petit ami aimant et terriblement exaspérant qui tombe dans la névrose du vampire. Son évolution au fil des épisodes est crédible, ce qui est bien pour l'acteur et les scénaristes, mais il est malheureusement un personnage que je ne peux vraiment pas supporter.
        Ian Somerhalder est brillant dans le rôle du frère démoniaque - ce qui change radicalement du petit frère tout mignon dans Lost. Il faut dire qu'il a le rôle le plus intéressant et le plus complexe (même si n'exagérons rien, ça reste une série popcorn).
     En somme, malgré des débuts difficiles, la série peut convaincre par la suite avec une crédibilité dans ce qu'elle propose avec un ensemble d'acteur bon et surtout une fin à suspense bien orchestrée. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire