mercredi 23 octobre 2013

Sleepy Hollow

Sleepy Hollow

Affiche promotionnelle pour Sleepy Hollow

Sleepy Hollow est la nouvelle série de la chaîne américaine Fox.  Diffusée depuis le lundi 16 septembre, la série est en 13 épisodes et réadapte la légende du cavalier sans tête, un défi de taille qui doit rivaliser avec le cultissime film du même qu'avait réalisé Tim Burton en 2000. Pari réussi si on en croit les audiences et Fox puisqu'au bout de seulement trois épisodes, les audiences ont été telles que la chaîne a d'ores et déjà commandé une saison 2.

Synopsis : Ichabod Crane, soldat sous le commandement de George Washington pendant la guerre d'indépendance, est mort en décapitant avec l'énergie du désespoir le Cavalier sans tête. Environ 250 ans plus tard, à notre époque, le soldat s'éveille en même temps que la démoniaque créature. Il comprend qu'il doit s'interposer et empêcher le Cavalier de faire d'autres victimes. Pour cela, il s'associe à Abbie Mills, lieutenant de police à Sleepy Hollow, et seule personne à croire qu'il a vraiment vécu il y a 250 ans. A eux deux, ils comprennent qu'ils doivent protéger Sleepy Hollow d'une force terrible : les quatre cavaliers de l'Apocalypse.

Episodes (traduction personnelle)

  1. Pilot, diffusé le 16 septembre 2013, 10 100 000 téléspectateurs
  2. Lune de sang, diffusé le 23 septembre 2013, 8 590 000 téléspectateurs
  3. Pour le triomphe du mal, diffusé le 30 septembre 2013, 7 970 000 téléspectateurs
  4. La moindre des clés de Salomon, diffusé le 07 octobre 2013, 7 960 000 téléspectateurs
  5. John Doe, diffusé le 14 octobre 2013, 7 590 000 téléspectateurs
  6. Le mangeur de péché, diffusé le 04 novembre 2013, 7 080 000 téléspectateurs
  7. La chevauchée de minuit, diffusé le 11 novembre 2013, 7 030 000 téléspectateurs
  8. Nécromancien, diffusé le 18 novembre 2013, 7 090 000 téléspectateurs
  9. Sanctuaire, diffusé le 25 novembre 2013, 6 560 000 téléspectateurs
  10. Le Golem, diffusé le 9 décembre 2013, 6 650 000 téléspectateurs
  11. Vessel, diffusé le 13 janvier 2014, 6 460 téléspectateurs
  12. L'homme indispensable, diffusé le 20 janvier 2014, 6 930 000 téléspectateurs
  13. Mauvais sang, diffusé le 20 janvier 2014, 6 930 000 téléspectateurs
Casting principal :
Ichabod Crane : Tom Mison
Abbie Mills : Nicole Beharie 
Katrina Crane : Katia Winter
Lieutenant Frank Irving: Orlando Jones
Marion

L'avis de Marion : J'ai commencé à suivre Sleepy Hollow parce que je ne savais pas comment la série se débrouillerait pour faire tenir une histoire en plusieurs épisodes alors que Tim Burton l'avait adaptée en deux heures. Au final, un avis mitigé pour ses cinq premiers épisodes.
     La série trouve un moyen astucieux de poursuivre l'histoire du cavalier sans tête en exploitant le récit biblique des quatre cavaliers de l'Apocalypse. Les scénaristes ont réussi d'ailleurs à faire cette pirouette sans amener trop de religieux dans la série, ce que je trouve appréciable. En revanche, la série se perd en multiples références, enquêtes et autres déviances mystiques et me font plus d'une fois perdre le fil de la série. Je suis d'ailleurs actuellement toujours perdue à chercher le rapport avec le cavalier sans tête et les cavaliers de l'Apocalypse. Le Cavalier est censé se démener pour réveiller ses compères et semer le chaos mais celui-ci est absent une bonne partie des cinq épisodes. Les épisodes sont un peu redondants, les enquêtes sont biens menées mais elles finissent toujours de la même manière. 
   En revanche, côtés acteurs et effets spéciaux, la série est au top. Ichabod Crane et Abbie Mills forment un duo efficace et dynamique. Tom Mison est très convainquant en personne hors de son temps qui doit tout réapprendre dans un nouvel univers. Quant au lieutenant Williams, on sent bien qu'il cache son jeu. Les monstres sont tous aussi réalistes les uns que les autres, enfin une série avec une bonne qualité d'effets spéciaux.
     Finalement, la série se continue bien et devient un peu plus clair. Les intrigues s'éparpillent moins et se resserrent de plus en plus autour du Cavalier en tant que le serviteur de Moloch. Les flash-backs à l'époque de Crane sont mieux utilisés et permettent de vraiment comprendre les enjeux actuels.
Chaque épisode a offert un bon moment de détente et de frissons (l'épisode 10 est particulièrement crispant pour moi qui ai toujours eu une peur bleue des maisons hantées). La série offre aussi une bonne dose d'humour avec le décalage temporel de Ichabod Crane qui dénonce bien souvent l'hypocrisie de notre société ou encore comment le profit et l'argent l'ont dénaturées. Je suis vraiment pas déçue d'avoir repris la série.


De même que les séries de cette rentrée, je tiendrai à jour cet article au fur et à mesure de la sortie des épisodes. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire