jeudi 10 octobre 2013

Once Upon A Time - saison 3

Once Upon A Time 

 Saison 3


Affiche promotionnelle pour la saison 3


Série à succès, Once Upon A Time a lancé la diffusion de sa troisième saison, tant attendue par les fans, le dimanche 29 septembre 2013 dernier. Cette saison comportera 22 épisodes comme les deux précédentes. Les plus impatients et les plus fidèles peuvent retrouver les épisodes chaque lundi -après la diffusion le dimanche et un temps de traduction pour les regarder en VOSTFR - car les épisodes ne seront pas disponible avant un an, un an et demi en France, puisque la saison 2 passera cet hiver seulement sur M6.



Synopsis : Henry, enlevé par Tamara et son fiancé, se retrouve propulsé au pays imaginaire. Bien que cela ne soit pas le monde d'origine de sa famille, le jeune garçon croit dur comme fer que ses deux mères et ses grands parents viendront coûte que coûte le chercher. Un fait vrai puisque Emma, Régina, Hook, Blanche Neige, Charmant et Rumpelstiskin. Mais les jeux de Peter Pan sont bien sournois et le pays imaginaire bien hostile pour les petits comme les grands. Neal, quant à lui, essaye vaille que vaille de retrouver sa famille en essayant de passer de la Forêt enchantée, lieu où il a atterri, au pays imaginaire pour retrouver son fils et celle qu'il aime. Arriveront-ils finalement à réunir leur famille ?



Episodes (traduction personnelle) :
  1. Le coeur du véritable croyant, diffusé le 29 septembre 2013, 8 520 000 téléspectateurs
  2. Fille perdue, diffusé le 06 octobre 2013, 8 000 000 téléspectateurs
  3. Une fée plutôt quelconque, diffusé le 13 octobre 2013, 7 530 000 téléspectateurs
  4. Mauvaises habitudes, diffusé le 20 octobre 2013, 7 050 000 téléspectateurs 
  5. Bonne forme, diffusé le 27 octobre 2013, 7 000 000 téléspectateurs
  6. Ariel, diffusé le 3 novembre 2013, 7 500 000 téléspectateurs
  7. Cavité sombre, diffusé le 10 novembre 2013, 6 710 000 téléspectateurs
  8. Pensées heureuses, diffusé le 17 novembre 2013, 6 600 000 téléspectateurs
  9. Sauver Henry, diffusé le 1er décembre 2013, 6 600 000 téléspectateurs
  10. Le nouveau pays imaginaire, diffusé le 8 décembre 2013, 6 940 000 téléspectateurs
  11. Rentrer à la maison, diffusé le 15 décembre 2013, 6 400 000 téléspectateurs
  12. La sérénade de New York City, diffusé le 09 mars 2013, 7 700 000 téléspectateurs
  13. La chasse aux sorcières, diffusé le 16 mars, 7 800 000 téléspectateurs
  14. La tour, diffusé le 23 mars, 6 900 000 téléspectateurs
  15. Esprits silencieux, diffusé le 30 mars, 6 600 000 téléspectateurs
  16. Il n'est pas facile d'être verte, diffusé le 6 avril, 7 300 000 téléspectateurs
  17. Le Jolly Roger, diffusé le 13 avril, 6 500 000 téléspectateurs
  18. Saigner de part en part, diffusé le 20 avril, 5 950 000 téléspectateurs
  19. Une chose curieuse,  diffusé le 27 avril, 7 340 000 téléspectateurs
  20. Kansas, diffusé le 04 mai, 6 900 000 téléspectateurs
  21. Snow dérive / Dérives de neige, diffusé le 11 mai, 6 640 000 téléspectateurs
  22. Season Final, diffusé le 11 mai, 6 370 000 téléspectateurs


Casting principal :
Régina/ La méchante reine : Lana Parrilla
Mary-Margaret/ Blanche-Neige : Ginnifer Goodwin
David/ Charmant : Josh Dallas
Emma : Jennifer Morrison
Henry : Jared Gilmore
Mr Gold/ Tracassin (Rumpelstiskin en VO) : Robert Carlyle
Hook/ Crochet : Colin O'Donoghue
Peter Pan : Robbie Kay


Marion

L'avis de Marion :  Pour cette saison, ABC a fait le choix de séparer en deux le scénario sur les 22 épisodes afin de pouvoir caser deux méchants : Peter Pan et la Sorcière de l'Ouest.
Niveau scénario, la saison 3A offre clairement un spectacle plus convainquant. Tout d'abord, c'est dans cette partie que les personnages évoluent le plus. Chacun se remet en question et évolue de manière surprenante mais aussi énormément souhaitée par les fans. Ce qui me fait plus pencher pour cette partie reste le méchant : Peter Pan. Gamin machiavélique, diabolique, il est méchant non pas pour le pouvoir, la revanche ou l'envie de prouver qu'il est le meilleur, non c'est bien mieux, il est méchant juste parce que ça l'amuse ! Bien sûr, son comportement est un peu plus développé au fur et à mesure des épisodes mais il reste tout de même un méchant avec de la classe et de la prestance, malgré son jeune âge, sublimement bien interprété par Robbie Kay. Une critique toutefois sur le choix de scénario : un retour d'abus sur les flashbacks. Plus d'un épisode est finalement devenu ennuyeux à mourir à cause de cela (je pense notamment à Ariel ou La Tour). Le reproche que je fais à ces deux flashbacks particuliers est de ne rien apporter à l'histoire mais d'être en plus concentré sur un couple que j'ai de plus en plus en horreur : les Charming.
     La seconde moitié de saison est aussi bien faite notamment parce qu'elle promet un affrontement de choc avec le retour de Régina sur la grande scène mais je reproche une facilité dans le scénario : les méchants sont concentrés sur les mêmes personnes. Dans la première saison, Régina est la méchante (avec parfois Rumplestiskin quand l'envie lui chante); dans la seconde, Cora, la mère de Régina donc, occupe ce rôle. Dans la saison 3, les deux méchants ont des liens avec ces deux mêmes méchants de la première saison (une facilité et un thème récurrent que l'on retrouve dans la saison 4A). La tentative d'exploiter le Magicien d'Oz était sympa mais ne m'a pas convaincue outre mesure car je ne connais pas du tout cet univers, j'ai donc été moins transportée.
      Comme toujours, Once Upon A Time est une grosse grosse déception sur les effets spéciaux. Je ne comprends pas qu'une chaine aussi importante qu'ABC n'investisse pas plus ou fasse des effets plus soignés comme dans Agents of SHIELD. Ce sont des horreurs visuelles, des insultes aux moyens modernes. Quand ce sont des détails, d'accord, c'est tolérable, mais des plans séquences entiers, des décors entiers ou un personnage important, ça pique les yeux et pas qu'un peu. Pour rattraper ce fiasco numérique, il y a fort heureusement les costumiers. Comme d'habitude, les tenues sont époustouflantes (pour Régina ou la Sorcière de l'Ouest) ou crédibles et miteuses à souhait pour les garçons perdus notamment.
     Le point d'orgue de la série a sans aucun doute était le final de milieu de saison. Ces trois épisodes avant la coupure hivernale étaient les meilleures de la série depuis un bon moment, ce qui explique sans doute ma déception pour la suite de la saison. Celle-ci se clôture d'ailleurs sur l'apparition d'Elsa. ABC profite du succès mondial du Disney pour en faire sa propre version. Pari risqué mais à voir.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire