dimanche 27 octobre 2013

Once Upon A Time In Wonderland - Saison 1

Once Upon A Time In Wonderland - Saison 1


     
Diffusée pour la première fois le 10 octobre 2013 aux Etats-Unis sur la chaîne ABC, Once Upon A Time In Wonderland est la nouvelle série dérivée de cette rentrée. Le pilote a rassemblé devant leur écran 5.82 millions de téléspectateurs dépassant par exemple Vampire Diaries sur The CW. Cependant, l'audience a baissé quelque peu pour le second épisode qui n'a attiré que 4.53 millions de téléspectateurs. 
Si en comparaison à d'autres chaines ces audiences peuvent paraître bonnes, elles ne sont toutes au plus que moyenne pour ABC puisque Once Upon A Time, la série mère, réunit presque le double de téléspectateurs tous les dimanches soirs. De même, la série qui occupait le créneau horaire avant Once Upon A Time In Wonderland, faisait de meilleures audiences mais a été annulée au bout de treize épisodes seulement car jugée peu rentable. Ainsi, le sort de Once Upon A Time In Wonderland n'est pas fixé et on ne sait toujours pas si les 22 épisodes commandés passeront bien sur les écrans.

Episodes: 

1 - Down The Rabbit Hole - 10 octobre 2013, 5 820 000 téléspectateurs.
2 - Trust Me - 17 octobre 2013, 4 530 000 téléspectateurs.
3 - Forget Me Not - 24 octobre 2013, 4 340 000 téléspectateurs.
4 - The Serpent - 07 novembre 2013, 3 540 000 téléspectateurs
5 - Heart Of Stone - 14 novembre 2013, 3 730 000 téléspectateurs
6 - Who' Alice - 21 novembre 2013, 3 500 000 téléspectateurs
7 - Bad Blood - 5 décembre 2013, 3 240 000 téléspectateurs
8 - Home - 12 décembre 2013, 3 300 000 téléspectateurs
9 - Nothing to Fear - 6 mars 2014, 3 140 000 téléspectateurs
10 - Dirty Little Secrets - 13 mars 2014, 3 270 000 téléspectateurs
11 - Heart of the Matter - 20 mars 2014, 3 220 000 téléspectateurs
12 - To Catch A Thief - 27 mars 2014, 3 510 000 téléspectateurs
13 - And They Lived ... - 03 avril 2014, 3 350 000 téléspectateurs


Casting principal: 
Alice: Sophie Lowe
Cyrus: Peter Gadiot
Le valet de coeur: Michael Socha
La Reine Rouge: Emma Rigby
Jafar: Naveen Andrews

Samantha

L'avis de Samantha:
     N'ayant pas encore regardé la série originale (mais connaissant tout de même le principe), je ne pourrai donc pas comparer les deux entre elles pour le moment. 
     Once Upon A Time In Wonderland m'a séduit dès son premier épisode. En effet, le pilote nous plonge directement dans le pays des merveilles, entrecoupé de passages dans le Londres de l'époque victorienne. Certains effets spéciaux sont juste magnifiques à l'instar du décor coloré comme jamais, ou du chat du Cheshire. Cependant, d'autres passages sont nettement moins élaborés voire même ratés. Je pourrais citer par exemple le moment où Alice et le valet tombent dans le trou du lapin blanc ou encore la fin du premier épisode où ils marchent dans une sorte de nature virtuelle. 
     Pour le moment (jusqu'à l'épisode 2), l'intrigue avance ni trop vite ni trop lentement. Le rythme est parfait. J'avais pour appréhension la présence confirmé du personnage de Jafar (que viendrait-il faire au pays des merveilles?) mais l'explication donnée par la série est plus que satisfaisante. En effet, cela amène directement l'intrigue et l'urgence de la situation. Il n'y a donc pas qu'un seul méchant mais deux! La série nous prouve donc bien par ici qu'elle reste un spin-off car elle suit le principe général de Once Upon A Time qui est d'intégrer plusieurs personnages de contes dans un même univers commun. 

Je mettrai progressivement cet article à jour en fonction de l'avancement des épisodes.

L'avis de Marion : Au contraire de Samantha, je n'ai pas du tout été séduite par ce spin-off. Je m'attendais à ce que l'univers propre du Pays des Merveilles soit exploité en reprenant le peu qui avait été montré dans Once Upon A Time, seulement, le spin-off ne fait qu'une vague copie mauvaise de l'original.
     Tout d'abord, j'ai trouvé le pilote très bâclé. Il y a plein d'incohérences et, comme l'a soulevé Sam, certains effets spéciaux piquent les yeux. Tout d'abord, je tiens à souligner que le Chat du Cheshire est une pure beauté graphique mais sa scène est complètement décrédibilisée par son combat avec Alice. Le Chat du Cheshire, dans cette série, fait deux à trois fois la taille d'un humain normal, alors ça me gêne énormément lorsqu'il frappe Alice avec sa patte qui fait la moitié de la taille de la jeune fille que celle-ci fasse seulement un petit bond en arrière en gémissant sous l'impact. Pas de vêtements déchirés ou un semblant de griffures, écorchures. Non, rien, juste elle tombe. On sait que le Wonderland n'est pas toujours logique mais quand même. Dans le même genre, il y a la maison du Chapelier qui, en regardant du haut d'un arbre, parait au moins à une demi journée de marche minimum et pourtant, le plan suivant, les deux protagonistes y sont arrivés. Bigre, la maison se téléporte ! 
    Mais au delà de ces détails, ce qui me gêne surtout dans ce spin-off sont les contradictions avec la série mère et le fait que Jafar soit au Wonderland. 
   Les contradictions sont majoritairement sur la Reine Rouge. En effet, dans Once Upon A Time, on apprend lors de l'épisode 9 de la saison 2 que Cora Mills, mère de Régina, est la Reine de Coeur suite à son bannissement de la Forêt enchantée. Or, la Reine Rouge se vante d'avoir conquis son trône, pourquoi pas ... Sauf que Cora Mills est la magicienne la plus puissante de la série et que la Reine Rouge ne possède aucun pouvoir ... Je reste donc sceptique, surtout que les traductions internet sont mauvaises et traduisent systématiquement par la Reine de Coeur ce qui peut porter à confusion sur les deux personnages distincts dans l'univers de Lewis Carroll
     Ensuite, Jafar au Wonderland, ce qui constitue donc l'intrigue principale, ne me plait absolument. L'univers qu'a crée Lewis Carroll est assez riche en lui-même et il y avait donc des milliers de possibilités pour choisir un méchant, un amoureux à Alice et des tas d'aventures. Si c'est pour refaire la même chose que la série mère, où est l'intérêt de faire un spin-off ? Sans doute l'argent mais en aucun cas pour des raisons scénaristiques.
   Enfin, je conclurais sur les performances pathétiques des acteurs. L'actrice qui fait Alice réussit l'exploit de m'agacer au plus haut point en seulement trois épisodes. Elle joue mal, faisant d'elle une héroïne sans relief, mièvre et très naïve malgré ce qu'elle peut dire. La Reine Rouge est absolument pas crédible en méchante et passe plutôt pour une blonde stupide incapable de se défendre qui se surestime. La seule chose effrayante chez elle est son visage refait de partout qui n'est que plastique. 
    Le seul qui s'en sort honorablement est Will Scarlet alias le Valet de Coeur. Le personnage est drôle, ironique et surtout bien conduit par l'acteur.
     Je dois reconnaitre que l'épisode 3 m'a bien fait rire, une fois de plus, grâce au Valet puisque l'épisode se concentre sur lui. L'épisode se conclut sur une fin qui se veut à suspense mais qui m'a simplement blasée car cela a prouvé que comme je le pensais, Once Upon A Time In Wonderland n'arrive pas à se détacher et à faire plus originale que la série mère.
   Pour le moment, plus de points négatifs que de positifs, néanmoins, je poursuivrai afin de savoir si la série continuera sa dégringolade ou si un redressement de situation sera fait.
   Les épisodes 4, 5 et 6 ne valent pas mieux que leur prédécesseurs. Mon dieu, que cette série est niaise et prévisible. Tellement, qu'en plus d'arriver à prévoir les événements à venir, je sors même les répliques avant les acteurs car vraiment TOUT est prévisible. Et puis il n'y a aucune imagination. La Reine Rouge suit le même chemin tout tracé que Régina tandis que Jafar se la joue Rumpelstiskin sur les bords avec des marchés et une accession au pouvoir par soif de vengeance et désir de sortir de sa situation. Si au moins l'héroïne avait un petit peu de charme. Mais même cela nous est refusé. Alice est niaise à souhait et sort toujours les mêmes répliques ("I'm coming for you", à force, on a compris). Et le Cyrus ne vaut pas mieux puisque les seules répliques qu'il dit sont les mêmes - d'accord je grossis le trait mais vraiment, la personne qui a écrit les dialogues ne s'est pas foulée. Les décors deviennent tout aussi affreux autant les uns que les autres. Les rochers ressemblent à du carton, l'herbe est fluo, le costume de Cyrus est toujours aussi flamboyant après un an de captivité et ceux de la Reine et de Jafar sont des attaques visuelles et doivent rivaliser d'inconfort. Heureusement, il ne reste que sept épisodes. 
    L'épisode 7 et 8 ne cassent pas trois pattes à un canard et sont dans la même continuité que leurs prédécesseurs. Les événements s'accélèrent et même si les décors et effets spéciaux divers restent insultants et terriblement laids, je dois avouer que le final de l'épisode 8 est vraiment pas mal, bien pensé, et surprenant. Une première pour la série.

Tout comme Sam, je mettrai à jour mon avis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire