mardi 17 septembre 2013

Once Upon A Time - Saison 2

Once Upon A Time

Saison 2

Affiche promotionnelle de la saison 2

Diffusé pour la première fois le 30 septembre 2012 aux Etats-Unis par ABC, Once Upon A Time devait pour cette deuxième saison parvenir à maintenir les fabuleux records d'audiences qu'elle avait obtenu avec la première saison afin de maintenir la série. Constituée de 22 épisodes d'environ quarante cinq minutes, la série a réussi le pari en attirant 8, 5 millions de téléspectateurs par épisode soit une baisse de 1, 4 millions mais un score qui pulvérise tout de même les autres séries. Cette seconde saison devrait arriver sur les écrans français en décembre 2013

Sortie DVD : seulement en import.

 Synopsis : Emma a réussi à briser la malédiction et les habitants de Storybrooke retrouvent les souvenirs de leur vie de conte. Rumpelstiskin - aka Tracassin - afin d'accomplir sa vengeance sur la Reine Régina, amène la magie dans Storybrooke et déchaine les forces d'un spectre maléfique. N'écoutant que leur courage et leur coeur, Charmant, Blanche-Neige et Emma secourent Régina mais mère et fille sont emportés dans une autre dimension à sa suite : la Forêt enchantée, pays natal de Blanche-Neige. Que ce soit dans Storybrooke ou dans la Forêt enchantée, les deux parties de la famille se battent pour être de nouveau réunis.

Episodes (officiels)
  1. Le retour de la magie, diffusé le 30 septembre, 11 360 000 téléspectateurs
  2. Prisonniers, diffusé le 7 octobre, 9 840 000 téléspectateurs  
  3. Lancelots, diffusé le 14 octobre, 9 450 000 téléspectateurs
  4. Le Crocodile, diffusé le 21 octobre, 9 890 000 téléspectateurs
  5. Le Docteur, diffusé le 28 octobre, 9 850 000 téléspectateurs 
  6. Tallahassee, diffusé le 4 novembre, 10 150 000 téléspectateurs
  7. Enfant de la Lune, diffusé le 11 novembre, 8 750 000 téléspectateurs  
  8. Le charme du sommeil, diffusé le 25 novembre, 8 800 000 téléspectateurs 
  9. La Reine de Cœurs, diffusé le 2 décembre, 9 100 000 téléspectateurs
  10. Le chant du Cricket, diffusé le 6 janvier, 9 100 000 téléspectateurs 
  11. Le Yaoguai, diffusé le 13 janvier, 8 240 000 téléspectateurs
  12. Au nom du frère, diffusé le 20 janvier, 7 680 000 téléspectateurs
  13. Le petit géant, diffusé le 10 février, 7 080 000 téléspectateurs 
  14. Manhattan, diffusé le 17 février, 7 610 000 téléspectateurs
  15. Un poison nommé Cora, diffusé le 3 mars,  7 390 000 téléspectateurs
  16. La fille du meunier, diffusé le 10 mars, 7 640 000 téléspectateurs 
  17. Bienvenue à Storybrooke, diffusé le 17 mars, 7 450 000 téléspectateurs 
  18. Altruiste, brave et véritable, diffusé le 24 mars, 7 380 000 téléspectateurs 
  19. Lacey, diffusé le 21 avril, 7 370 000 téléspectateurs 
  20. La méchante Reine, diffusé le 28 avril, 7 160 000 téléspectateurs 
  21. La deuxième étoile à droite, diffusé le 5 mai, 7 500 000 téléspectateurs 
  22. Et tout droit jusqu'au matin, diffusé le 12 mai, 7 220 000 téléspectateurs 
Casting principal :
Régina/ La méchante reine : Lana Parrilla
Mary-Margaret/ Blanche-Neige : Ginnifer Goodwin
David/ Charmant : Josh Dallas
Emma : Jennifer Morrison
Henry : Jared Gilmore
Mr Gold/ Tracassin (Rumpelstiskin en VO) : Robert Carlyle
Hook/ Crochet : Colin O'Donoghue

Marion

 L'avis de Marion : Cette deuxième saison de Once Upon A Time s'est montrée à la hauteur de mes espérances et bien plus encore !
   Tout ce que je reprochais au scénario de la première saison a été corrigé ! Alors oui, les passages dans la Forêt Enchantée sont toujours mis dans le désordre mais cette fois-ci les épisodes ont beaucoup plus de lien entre eux du fait que Blanche-Neige et Emma soient dans leur pays natal. Les scénaristes ont réussi à mêler habilement passé et présent pour continuer le fil directeur donné pour cette seconde saison et ont même distillé au fur et à mesure des épisodes des éléments pour préparer la chute de la saison et les éléments de la troisième. Un net progrès par rapport à la saison 1 où la fin tombait comme sortie de nulle part. On retrouve de nouveaux personnages avec une présence plus marquée et longue ce qui contribue à l'effet de continuité entre les épisodes. C'est structuré avec plus de finesse et d'élégance que la première saison. Ainsi on note une nette amélioration du scénario - même si, j'ai trouvé tirée par les cheveux l'histoire de Charmant - sur tous les points de vue du scénario.
    Une fois de plus, les décors sont somptueux. On explore une nouvelle facette du monde des contes à presque chaque épisode avec de nouveaux mythes et les décors qui vont en conséquences.Chaque décor est somptueux, que ce soit le prestigieux château de Charmant ou le maléfique château de Régina en passant par les villages les plus miteux, tout est dans le détail. 
   Un soucis du détail qu'on retrouve dans les costumes aussi. J'applaudis d'ailleurs le look d'enfer qui a été fait au Capitaine Hook qui a été dépoussiéré pour l'occasion. Son crochet ne fait pas ridicule et est même convaincant comme sa tenue de pirate, noire et usée comme il faut. De même l'armure chinoise de Mulan est d'une finition et précision surprenante. Une fois de plus, Régina a les tenues les plus spectaculaires - même si sa coupe de cheveux avec une queue de cheval trop haute ne lui rends pas justice et qu'il est très visible que ce ne sont pas ses vrais cheveux - toute de cuir vêtue et de soieries sombres, Régina en impose. 
   Une autre amélioration est pas des moindres : les effets spéciaux. Certes, la série ne pouvait que s'améliorer au vu des performances catastrophiques de la saison précédente mais là peu de détails ont heurté mes yeux sensibles. D'ailleurs, avec Ariel annoncée en personnage pour la troisième saison, j'avais peur d'une catastrophe graphique pour la sirène mais la bande annonce est pertinente et présage de beaux jours pour les réalisations graphiques de la saison à venir.
     Le personnage coup de coeur de la saison est sans conteste le terrible (et beau) Capitaine Hook ! Le filou navigue en eaux troubles tout au long de la série nous faisant chavirer dans l'incertitude quant à sa fidélité. Touchant, exacerbant - voire même horripilant - on ne peut s'empêcher de s'attacher au personnage qui est si bien mené par Colin O'Donoghue.
    L'un des points intéressants dans cette nouvelle saison est la relation qui se noue entre Charmant, Blanche-Neige et Emma qui savent désormais leurs liens familiaux et ont tant de choses à se dire et découvrir. Le téléspectateur assiste à ses débuts parfois déroutants, hésitants ou colériques.
    De même, le passé d'Emma refait surface et de nouveaux liens apparaissent - dont un qui m'a fait mourir de rire - et sont tout aussi attachants.
    Régina prend un tournant intéressant au point même que j'en ai envie de la plaindre. Une fois de plus, Lana Parrilla sait bien jouer les différentes palettes d'émotions de la sombre reine qui ne l'est pas tant que cela.
   En somme, la série a pris la direction que je le souhaitais et me fait attendre avec impatience la troisième saison. Allez, plus que douze jours à tenir avant le premier épisode de la saison 3 avec au centre un certain Mr Pan.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire