lundi 15 juillet 2013

Le Trône de fer


Le Trône de fer

Le Trône de fer


Editions Pygmalion, 378 pages, traduction de J. Sola, illustration de S. Youll

 

Le Trône de fer est le premier tome de l'édition française de la saga à succès de George R. R. Martin, A Song of Ice and Fire. Originaire des Etats-Unis et publié pour la première fois en 1996, cinq tomes sont parus pour le moment et un sixième et septième sont grandement attendus par les fans. Le trône de fer est sorti en France en 1998 par Pygmalion, qui les réédita en intégrale en 2008, puis par J'ai lu en 2001 (2009 pour les intégrales). Les intégrales sont l'équivalent d'un tome pour l'édition originale. Adaptée en série télé par HBO en 2011, la série bat tous les records et a relancé un engouement pour les livres.


L'hiver vient. Cette petite phrase est sur les lèvres de tout le monde dans le royaume des Sept Couronnes. Si les Stark, dont ces mots sont la devise de leur maison, semblent s'en soucier, le roi Robert Baratheon n'en a que faire trop occupé à dépenser l'argent de la couronne tandis que les Lannister essayent d'avoir toujours plus de pouvoir, emmenés par la reine Cersei Lannister. Eddard Stark le répète, l'hiver vient, mais le roi lui ne voit qu'une menace ancienne en la personne de Daenerys Targaryen, princesse exilée et légitime héritière du trône avec son frère Viserys. Les jeux de pouvoir n'ont de cesse dans le royaume des Sept Couronne, et le trône de fer est toujours l'objet de convoitise.
Prix : Pygmalion : 21, 90 €
Pygmalion intégrale : 22, 90 €
J'ai lu Intégrale : 15, 90 €
France Loisirs intégrale : 14, 90 €
Marion

L'avis de Marion : Comme beaucoup de lecteurs, j'ai pu découvrir cette saga grâce à la série télévisée qui, bien que grandiose, n'égale absolument pas l'incroyable richesse du roman.
Première partie du premier roman en édition originale et premier roman dans l'édition française, Le Trône de fer introduit l'univers du Royaume des Sept Couronnes, ses différentes maisons, son passé avec les Targaryen, son futur sombre que tout le monde annonce à cause de l'hiver. L'auteur met en place chaque pierre de l'édifice avec une patience extrême petit à petit pour dévoiler lentement les enjeux de sa saga. Le roman est très encré dans un style historique mêlé à la fantsay, qui allié à la qualité d'écriture en fait un roman sans précédent. Ainsi ce premier tome est plutôt une introduction sur le plan du scénario pour dévoiler des enjeux plus grand dans le second tome.
D'ailleurs, je ne comprends pas pourquoi l'édition française a choisi de scinder en deux ce premier tome. L'intégrale, qui est à l'identique de l'édition américaine, se lit très bien en un seul livre et permet même de donner un sens à l'installation de la première partie. Pour ma part, j'ai trouvé la scission mal choisie.
Comme beaucoup de personne, j'ai vu la série avant de lire les romans. Je recommande de regarder d'abord la série pour ensuite lire le roman (pas forcément toute la série ce serait un peu se gâcher le plaisir de la lecture) car le roman est très fourni en nom de villes, seigneurs et autres personnages minimes. Regarder la série avant, permet de mettre une tête sur le nom et facilite grandement la lecture. Je parle d'expérience puisque la lecture de mon père s'est avérée plus dure que la mienne étant donné qu'il n'avait pas regardé la série.
George R. R. Martin a un style d'écriture renversant. Très chevaleresque mais aussi profondément médiéval donc rustique, paillard et imagé. L'écriture est autant élégante que surprenante et bon nombre de fois singulièrement vulgaire. La qualité d'écriture est telle que j'en oublie que je lis un roman moderne ou même un roman tout court. Chaque tournure de phrase a un style approprié à la personne qui parle, les passages narratifs sont associés aussi bien à l'ambiance qu'au personnage qui figure en tête du chapitre. Un complet chamboulement.
Comment parler des personnages sans en omettre. Dans ce premier tome, c'est sans conteste la famille Stark qui se détache. Le chef de famille, Eddard Stark alias Ned, est un homme du nord, profondément attaché à sa famille, à l'honneur, l'amitié et au sens du devoir. Néanmoins, il n'est pas l'homme parfait dont il peut parfois paraitre.
Les enfants Stark sont d'une grande richesse pour leur jeune âge – excepté Rickon qui est vraiment trop jeune. En effet, Arya, sept ans, Sansa, onze ans, Jon, Robb, tous deux vont sur leur quinze ans, et Bran, neuf ans, sont plein de ressources et d'une maturité qui correspond à leur environnement, en tant que noble, et à leur royaume, médiéval donc pas tendre.
Les Lannister apparaissent d'emblée comme les « méchants » de l'histoire mais l'auteur prouve une fois de plus qu'il ne faut pas se fier aux apparences en confrontant deux personnages : Cersei et Tyrion.
En définitif, un roman qui m'a conquise au-delà de ce qu'a pu faire la série – dont je suis une grande fan – et qui promet monts et merveilles à venir.

2 commentaires:

  1. Bizarrement, j'ai ressenti l'inverse. La série m'a captivé, mais le roman m'a été trop étranger pour y rentrer pleinement. En fait, j'ai fini le premier sans trop vouloir lire la suite. Une fois que l'on connait l'intrigue, il ne reste que le style d'écriture, et il ne me plait pas autant que d'autre.
    Je lui trouve un air de Tolkien, mais sans avoir sa majesté.
    En fait je ne peux pas vraiment expliquer pourquoi ce rebut, mais peut-être aussi est-ce la lenteur douloureuse du récit, qui avance mollement. J'en retiens surtout une succession de scènes intéressantes mais sans véritable sens global.
    Ceci dit le livre reste bon voir très bon, et j'adore tous les détails, les petits morceaux de vie, l'intimité, etc ...
    Donc paradoxalement un livre que je recommande sans l'avoir aimé.

    RépondreSupprimer
  2. C'est surtout à partir du tome 2 (édition originale) et donc des tomes 3, 4 et 5 de l'édition française, qu'on se rend compte que la série a pris de grosse liberté avec le livre et que des personnages sont tout de même plus classe que dans la série (je pense notamment à Arya).

    Mais je m’attellerai à la différence livre/série dans un autre article

    RépondreSupprimer