vendredi 28 juin 2013

One Piece Z


One Piece Z

Réalisation de Tatsuya Nagamine, production Tôei Animation Compagny, Eiichiro Oda


One Piece Z est le 11 ème film tiré des aventures de l'équipage du Chapeau de apille emmené par Monkey D. Luffy, créé par Eiichiro Oda en 1997. Il a été diffusé pour la première le 15 décembre 2012 au Japon puis fut distribué en France à partir du 15 mai 2013. One Piece est un monument culturel au Japon et bat des records de ventes à chaque nouveau tome, il en est de même pour les films. D'ailleurs One Piece Z a explosé les records japonais en réalisant le meilleur démarrage depuis 2011 : 1 million de spectateur en un week-end. Il a cumulé plus de 5 millions et demi d'entrées seulement au Japon et un peu plus de 50 000 en France. Il s'agit du premier film concernant le nouveau monde.
Sortie DVD/ Blu-Ray : 18 septembre 2013

Casting principal (VO/VF) :
Monkey D. Luffy : Mayumi Tanaka/ Stephane Excoffier
Roronoa Zoro : Kazuya Nakai/ Patrick Noérie
Nami : Akemi Okamura/ Kelly Marot
Usopp/ Pipo : Kappei Yamaguchi/ Jean-Pierre Denuit
Sanji/ Sandy : Hiroaki Hirata/ Olivier Cuvelier
Tony Tony Chopper : Ikue Ootani/ Marie Van Ermengen
Nico Robin : Yuriko Yamada/ Céline Melloul
Franky : Kazuki Yao/ Bruno Magne
Brook : Yûichi Nagashima/ Arnaud Léonard
Z: Hôchû Ôtsuka/ Tom Novembre.

Alors que l'équipage de Luffy navigue vers de nouvelles aventures, un ancien amiral de la Marine, Z, attaque l'une des bases de la Marine pour leur voler des bombes surpuissantes qui lui permettront à lui et à son équipage d'éradiquer de la planète l'engeance qu'il hait le plus : les pirates. Mais lors de ce vol, Z ne parvient pas à s'échapper et se fait recueillir par l'équipage du Chapeau de paille. Il s'engage un combat entre Z et Luffy où les idéaux s'affrontent. Luffy sera-t-il assez fort mentalement comme physiquement pour faire face à Z qui semble inébranlable ?

Marion

L'avis de Marion : Fan inconditionnelle de One Piece, je ne pouvais que voir ce film. Et pourtant, pour la première fois je ressors déçue de ce film dont on avait tant vanté les mérites.
Eiichiro Oda n'a pas travaillé au scénario de ce film (au contraire de Strong World, le dixième film) et cela s'en ressent grandement. Où est passé l'univers complètement loufoque et déjanté de l'auteur ? Le film se concentre ici sur de grands enjeux – la destruction pure et simple d'une partie de la planète – et lui donne une dimension très sérieuse. Un défaut qui ne fait pas écho à l'esprit du manga. Même lorsque l'enjeu est grand – je cite une fois de plus Strong World où une ile entière allait être ravagée – Eiichiro Oda partage un univers fou, déluré et sans limite. Le scénario aurait pu être prometteur mais est trop resté cantonner à du classique.
L'animation en revanche est fabuleuse. Rien à redire. Les dessins sont magnifiques et au plus près du style de Oda, ce qui selon moi faisait défaut dans les premiers films et s'améliorent au fil du temps. Les moments d'actions sont bien mis en valeur par une musique qui a de la pêche, avec un générique signé Avril Lavigne – pourquoi pas …
Au niveau des combats en revanche, je bloque aussi. Les premiers sont sympas et mettent dans l'ambiance. Les pouvoirs des subordonnés de Z, notamment celle qui fait rajeunir de douze ans, auraient pu être redoutables s'ils avaient été correctement exploités. Quelqu'un qui rajeunit tout de douze ans est très difficile à battre pourtant, la jeune femme se dit elle-même faible et le combat final entre elle et Zoro laisse sur notre faim. A vrai dire, ce sont tous les combats finaux, Zoro VS la demoiselle, Sanji VS le ninja plante et Luffy VS Z, qui déçoivent par leur médiocrité. Avec le nouvel arc que l'auteur a installé dans ses mangas, ce nouveau film offrait de multiples possibilités de techniques de combats époustouflantes, surtout qu'Oda annonçait avant la sortie du film Z comme étant l'adversaire le plus puissant qu'ai jamais affronté Luffy. Pour ma part, Shiki – de Strong World – était beaucoup plus puissant. Enfin, je me plaindrais de cette manie de faire toujours se battre les mêmes. Nami, Chopper, Nico Robin, Usopp et Franky ne sont pourtant pas en reste et mériteraient eux aussi leur part de combats.
En somme, beaucoup d'espoir dans ce film mais bien peu de satisfaction. Heureusement, il est dispersé dans le film des petits détails qui en apprennent plus sur les événements actuels du manga, notamment sur Aokiji et la Marine. En tant que grande fan, je n'ai pas été convaincue, mais le film peut apporter un bon divertissement à toute personne qui n'est pas aussi attachée que je le suis à cet univers.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire