dimanche 12 mai 2013

Les Ténèbres


Journal d'un vampire

Les Ténèbres

Editions Black Moon, 456 pages, traduction de I. Tolila, illustration/ couverture de C. M. Ward/ F. Deviller


Les Ténèbres est le second tome de la série en huit tomes, Journal d'un vampire, de L. J. Smith. Il reste plus connu comme étant Journal d'un vampire 2 puisque les titres n'apparaissent jamais dans l'édition française. Comme Le Réveil, ce second tome français contient les tomes deux et trois, The Fury et Dark Reunion, publiés en 1991 et 1992, qu'on retrouve sous le nom de deux parties : L'Attaque et Les Ténèbres. Ce deuxième volet des aventures d'Elena, Stefan et Damon fut publié en 2009 par Hachette dans la collection Black Moon.


    Suite à son accident fatal au pont lors d'une terrible tempête, Elena s'est réveillée transformée vampire grâce aux sangs de Damon et Stefan dont elle s'est abreuvée. Celle-ci entend d'ailleurs les bruits de leur combat qui fait rage. Folle d'inquiétude et de fureur, Elena se précipite pour défendre son bien-aimée … Damon. Sous le choc, les deux frères collaborent pour protéger la nouvelle vampire mais aussi lui rendre la raison et sa personnalité. Néanmoins, ils n'oublient pas la force incroyable et maléfique qui l'a attaquée d'autant plus lorsque celle-ci s'empare de l'esprit des animaux et les contraints à attaquer les habitants de Fell's Church. Leur ville est en danger et le trio, accompagné de leurs fidèles amis, est déterminé à la protéger.
Prix : Black Moon : 16, 50 €


Marion

     L'avis de Marion : Le second tome du Journal d'un vampire est meilleur et donne enfin tout ce qu'il manquait dans le premier tome. Il s'agit de la deuxième fois que je lis les deux premiers tomes. Etrangement, le premier tome m'avait laissé quelques souvenirs et je me souvenais de l'avoir aimé alors que je ne me souvenais absolument de rien de ce deuxième tome si ce n'est que je l'avais moins apprécier. Maintenant, avec cette relecture, c'est l'effet totalement inverse qui se produit. Pourquoi ?
   Tout d'abord, le scénario est beaucoup moins dans une veine adolescente grâce au fait qu'Elena ne va plus au lycée. Ainsi, l'histoire est beaucoup plus sombre que dans le premier tome grâce au changement qu'implique le nouveau statut d'Elena. La menace maléfique et inconnue qui plane sur Fell's Church contribue à cette ambiance lourde et d'urgence qui rend le roman beaucoup plus savoureux que le premier. Mais c'est surtout la seconde partie du roman qui s'enfonce dans cette noirceur pour en effacer définitivement les maigres traces d'adolescence, camaraderie et autres enfantillages qui subsistaient.
   Un point sur l'édition et les choix de la réunification des deux tomes originaux. Si le choix semblait évident et pertinent pour le premier volume Black Moon, puisqu'il s'agissait de la poursuite de la même intrigue, ici le choix de réunir les deux volumes anglais en un seul ne m'a pas semblé judicieux. En effet, les deux livres sont foncièrement différents : il n'y a pas le même ennemi et surtout ils ne sont pas écrits de la même manière. L'impression donc d'avoir lu deux livres différents en un seul est particulièrement frappante et peut être dérangeante pour certain.
   Comme je l'ai souligné les deux parties sont écrites de manière différente. Si les deux se caractérisent par de l'ajout de champ lexicaux plus sombres et un accent des métaphores et comparaisons lugubres ou de puissance, ils se différencient totalement sur les points de vues ce qui donne des tournures de phrases ou expressions différentes. En effet, pour des raisons que je n'expliquerai pas, la seconde partie est vue par Bonnie.
   Une fois de plus, c'est le trio Stefan/ Elena/ Damon qui est le plus intéressant même si Stefan est toujours un peu agaçant à être dans le mélodrame. On a l'impression qu'il porte tous les malheurs du monde sur son dos. Damon est le personnage qui évolue le plus. De méchant du premier volume, il passe à allié si ce n'est même gentil. Heureusement, il garde son mordant et son caractère bien trempé qui est tout le charme du livre. Elena change aussi mais tous ces changements sont un peu exagérés. Je pense notamment à la fin du roman, une étape mieux expliqué dans le troisième tome et dont je ne peux vous parler dès à présent.
   En résumé, un second tome largement meilleur que le premier qui fait passer un agréable moment même si, on s'en rend bien compte, cela reste de la littérature facile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire