mercredi 1 mai 2013

Les Soeurs des Ténèbres


Night World

Les Soeurs des Ténèbres

Editions Michel Lafon, 288 pages, illustration de Mirko Iannace/ Age Fotostock/ Hoa-Qui, traduction de I. Saint-Martin


Les Soeurs des ténèbres est le second tome du Night World, par l'auteur à succès L. J. Smith. Comme annoncé pour le premier tome, ce second tome n'est pas la suite des aventures de Poppy et James mais une exploration plus en profondeur du Night World et il en sera ainsi pour les prochains romans aussi. Paru sous le titre original de Daughters of Darkness en 1996, il fut édité en 2010 par les éditions Michel Lafon, période à laquelle toutes les œuvres de L. J. Smith était rééditée.

Trois sœurs, Rowan, Kestrel et Jade, emménagent dans une maison en ruine à côté de celle de Mary-Lynette et Mark Carter, frère et sœur eux aussi. Mary-Lynette attend beaucoup de ces nouvelles voisines surtout pour son frère. Mais elle se met à craindre le pire quand elle surprend les trois filles enterrer une chose dans leur jardin, une chose qui avait étrangement la même taille que leur tante Opale que personne ne semble avoir vu. Cela aurait il un rapport avec les deux hommes retrouvés sur le bord de la route avec un trou de quelques heures ? Et qu'en est-il de ce beau et mystérieux blond qui questionne le voisinage sur les trois jeunes filles ?
 Prix : Michel Lafon : 14, 95 €
Michel Lafon poche : 6, 60 €

Marion
L'avis de Marion : C'est le tome qui m'a convaincu de continuer la série après l'échec cuisant et décevant du premier tome.
Certes, Les Soeurs des ténèbres ne casse pas trois pattes à un canard, il a un scénario ultra classique dans le genre de la bit-lit : une enquête paranormale avec une histoire d'amour tout aussi paranormale mais la formule marche et réussit même à surprendre – attention, très légèrement. L'enquête est bien menée grâce à l'interaction des nombreux personnages et ne déçoit pas. Simple mais efficace.
L'écriture très simpliste de L. J. Smith en fait un roman très facile à lire, abordable pour les plus jeunes et un intermède sympa pour les plus vieux entre des lectures plus denses. On sent clairement que c'est un livre pour adolescent et se détache au niveau de l'écriture de livre plus sombre comme Un Jeu interdit.
Les personnages sont assez basiques. J'ai notamment une petite déception pour Ash, le cousin soi-disant sanguinaire du Secret du vampire, qui ne s'avère pas si détestable ni même sanguinaire. J'irais même jusqu'à dire qu'il assure pas une cacahuète en tant que vampire. Mary-Lynette est un peu plus intéressante en revanche. Courageuse mais à la fois terriblement peureuse dans un univers qu'elle pensait pourtant être le sien : la nuit. Elle incarne vraiment l'humaine adolescente par excellence qui saute sur l'occasion d'une aventure mais la fuit en même temps.
Les trois sœurs sont tellement peu présentes que j'ai pas vraiment de commentaire à faire sur elles. Elles apparaissent comme le stéréotype de la femme vampire : belles, en apparences frêles mais dangereuses et prédatrices.
Un bonus pour la fin qui est tout de même très chouette.
Au final, comme je l'ai dit en début d'avis, ce n'est pas un roman d'exception mais il offre un agréable moment de détente et c'est tout ce que je lui demande alors mission accomplie. A lire pour les filles qui ne veulent pas se prendre la tête et qui aiment les histories d'amour.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire