mercredi 24 avril 2013

Lune d'automne


Indiana Teller



Lune d'automne


Editions Michel Lafon, 360 pages, illustration de A. Rocha


Lune d'automne est le troisième tome du cycle Indiana Teller écrit par la très populaire Sophie Audouin-Mamikonian. Le livre a été publié en mars 2013 chez Michel Lafon, suivant le rythme annuel que l'auteur s'impose pour chacun de ses livres.
La couverture du tome est toujours sous la direction de Andreas Rocha, ce qui donne un joli effet dans la bibliothèque puisque les tranches de livre se complètent et forment au fur et à mesure un dessin qu'on verra complet avec le quatrième tome.


Tyler Brandkel, ennemi juré de la meute et d'Indiana, a mordu Katerina, l'une des pires choses que puisse faire un loup-garou à un humain. En effet, celle-ci va devenir une semi, une de ces créatures qui contrôlent rarement leur soif de sang et tue les humains, si elle survit. Car tout se raccroche à ses mots, la meute étant pessimiste puisqu'à ce jour aucune femme n'a survécu à la transformation. Comme si Indiana n'avait pas assez de soucis, Tyler traine sa meute en justice et cherche à faire condamner son grand-père coûte que coûte. Ses pouvoirs de rebrousse-temps et ses maigres capacités humaines parviendront-ils à faire face à tout ceci ?
Prix : 17, 20 €


Marion

L'avis de Marion : Etant une fan absolue de Sophie Audouin-Mamikonian, je me suis précipitée pour acheter Lune d'automne et l'ai dévoré aussi sec. Voici le verdict !
   L'un des gros avantages avec cette auteur est qu'on est toute suite pris dans l'action. Le second tome, Lune d'été, s'est fermé sur la morsure de Tyler sur Katerina et ce troisième tome s'ouvre sur la panique d'Indiana qui rentre à toute allure au Ranch. L'histoire est donc repris à la minute près là où elle s'était arrêtée. Ensuite l'un des reproches que je faisais au second tome – à savoir des complots et faux complots beaucoup trop compliqués – s'est effacé. On revient à des complots certes pas évident mais compréhensibles et j'apprécie fortement. Je noterais tout de même un petit bémol pour la trame de guerre des clans qui semble quasi absente alors que c'est l'enjeu principal de la série.
   Il y a avait bien longtemps que je n'ai pas lu un livre de Sophie Audouin-Mamikonian et j'avoue avoir été un peu désarçonnée en commençant le livre (passer du style de Feist, très cérémonieux et descriptif, au style plus détendu et bourré d'humour de Sophie n'est pas une transition aisée). Les touches d'humour et réflexions entre parenthèses m'ont légèrement agacées au début puis le talent de l'auteur a fait son travail : je me suis totalement immergée dans le roman.
   Pour ce qui est des personnages, je suis moins satisfaite que pour les deux premiers tomes. Indiana s'en sort un peu trop facilement je trouve à chaque fois que les choses deviennent sérieuses. Un des points qui me plaisaient était le fait qu'il soit justement toujours en faiblesse contre les personnes qu'il se bat mais cet aspect perdu de son importance même s'il le rappelle souvent par humour, ce n'est que rarement vrai. En revanche, j'apprécie toujours autant ses traits d'humour, son auto dérision et ses plans farfelus.
   Katrina est reléguée au second plan ainsi que Tyler et je regrette un peu leur absence vu qu'il s'agit tout de même de la copine du héros et du mortel ennemi du héros. Et pour cause, ils se sont fait voler la vedette par Axel, Annabelle et surtout … un vampire millénaire dont je ne vous révèlerai point le nom. Ce vampire-ci est d'ailleurs un bon personnage, fin, et manipulateur comme se doit d'être tout bon vampire.
   En somme, Sophie Audouin-Mamikonian me régale encore avec ses romans aux aventures rocambolesques dont je ne suis pas prête de me lasser malgré la fin qui me laisse un arrière goût d'insatisfait car trop rapide et facile.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire