vendredi 14 décembre 2012

Confiance aveugle


Morgane Kingsley


Confiance aveugle

Editions Milady, 352 pages, illustration de M. Tronchet, traduction de G. Mollica

Confiance aveugle est le troisième tome de la série Morgane Kingsley de Jenna Black, crée en 2007. The Devil's due a été publié en 2008 puis Milady l'a très vite traduit et édité en 2010 au format poche, il n'en existe pas d'édition grand format.


Alors que Morgane se remet à peine de ses aventures avec le démon psychopathe Der Jäger, elle pense pouvoir en profité pour régler ses problèmes personnels avec sa famille et son petit ami Brian mais que nenni. Lugh a décidé de créer un conseil autour de lui réunissant les démons qui lui sont fidèles et les membres sont plutôt discordants. De plus, une mère en détresse vient voir Morgane et lui assure que son fils est possédé contre sa volonté, il n'en faut pas plus pour l'exorciste pour se lancer dans une enquête qui la met en danger elle et son royal démon.
Prix : 7, 10 €

Marion

L'avis de Marion : Je ne pensais pas cela possible mais ce tome est vraiment vraiment pire que les autres. Pour faire simple, il ne sert à rien – du moins pour le moment, j'attends le tome 4 pour me fixer.
Parlons en de l'histoire, elle est absente. J'ai suivi une enquête, si l'on peut appeler ça une enquête, bidon du début à la fin. Si ce n'est la surprise finale, tout est prévisible et même pire que prévisible si le mot existait. Il y a une guerre de pouvoir et l'enjeu d'un royaume ainsi que celui de la race humaine qui se jouent depuis les deux premiers tomes dont l'auteur ne cesse de nous rabâcher les oreilles mais apparemment les méchants comme les gentils ont décidé de faire une pause pour deux trois enquêtes concernant le présent comme le passé puis pour faire le conseil de guerre – en trois pages le conseil bien sûr après tout ce n'est pas bien important d'avoir de bons conseillers. En plus, est-il nécessairement de mettre deux ou trois intrigues en même temps si c'est pour ne pas en conclure une ? J'en doute
L'écriture … c'est tellement affligeant que je n'y fais même plus attention, ce n'est vraiment pas un style auquel j'accroche. C'est vraiment un langage cru et vulgaire, j'ai l'impression de lire les racailles de mon quartier … Peut-être est-ce pour cela qu'on appelle ça de l'urban fantasy ?
Les personnages, il n'y a rien de biens folichons non plus. Prévisible, prévisible et oh ! Prévisible ! Morgane est toujours aussi embêtante, une tête brûlée qui meurt d'envie de mourir – on se le demande à force vu comment elle persiste à ne pas écouter ceux qui la protège. Brian reste fidèle à lui-même … pas vraiment original même si Morgane estime qu'elle doit se poser des questions (encore!). Même les démons perdent de leur intérêt dans ce volume fade. Pas d'histoire, pas de personnage charismatique, des caractères contradictoires, bref, c'est un gros fourre-tout ce roman.
En somme, j'ai pas vraiment aimé le livre, vous l'aurez compris, je regrette même de l'avoir lu, c'était une perte de temps. Si vous voulez vous évitez une seconde perte de temps passer directement du tome 2 au tome 5, le quatrième tome non plus ne brille pas d'excellence comme vous pouvez le constater ici.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire