dimanche 19 août 2012

Gheritarish

 
Gheritarish – Les terres de sang

Editions Pocket, 573 pages, illustrations de Julien Delval


Gheritarish est un spin-off de l'auteur français Michel Robert paru en janvier 2009 chez les éditions Mnémos puis en septembre 2011 chez Pocket. Le roman relate les vacances de Gheritarish, un loki à peau bleu, que les lecteurs ont pu voir dans la série principale de l'auteur : L'Agent des Ombres. Le roman est articulé en chapitres plus ou moins long qui facilitent la lecture. L'auteur poursuit dans une veine de fantasy où il a instauré son propre monde de créatures uniques qui nous importent dans cet univers.
L'oeuvre n'est toutefois pas lisible de tous du fait de sa violence et du fort caractère sexuel qui l'imprègne.

Les missions sont finis pour le joyeux loki Gheritarish, il part en vacances ! Il décide d'aller aux confins des plans primaires. Il avance vers l'ouest, encore et toujours l'ouest. Il va vers les Terres de sang. Mais, au fil des rencontres, il apprend que des choses étranges se passent là-bas. La terre y est devenu plus sauvage que jamais, imprégné de magie et de violence et seul le plus fort peut y survivre. Tous conseille à Gheritarish de faire demi-tour, de ne pas aller vers cette étrange destination de vacances. Têtu n'est pas loki, Gher' n'en fait qu'à sa tête et continue vers l'ouest. Qui disait que les vacances servaient à se détendre ?
Prix: Pocket: 9,10€
Mnémos: 22€


Marion

L'avis de Marion : C'est avec joie que j'ai partagé les vacances du loki, personnage facétieux et plaisant, que je me tardais de connaître un peu plus. L'absence de Gheritarish se faisait sentir dans le dernier tome des aventures de Cellendhyll, j'étais donc heureuse de lire les aventures pleines d'humour du loki dans ce tome. L'histoire est très bonne, on retrouve l'univers de L'Agent des Ombres dans un lieu non exploré de l'Ange, avec cette fois-ci une ambiance à la Gheritarish qui est plus appréciable et plus légère que le reste du cycle. Une fois de plus, l'auteur manie très bien les alternances entre scènes de violences, celles érotiques et les points descriptifs. J'ai beaucoup aimé le petit retour d'un des personnages du premier tome de L'Agent des Ombres qui est très bien pensé. Il y a comme d'habitude profusion de races qu'on ne connait pas et l'auteur ne fait pas vraiment de points explicatifs sur chacune et nous laisse le loisir de les découvrir au fur et à mesure qu'on avance dans son univers. Ce fait ne m'a pas gêné outre-mesure mais peut être dérangeant pour certaines personnes. Petit moins pour le même aspect qui m'embête dans chacun des livres de l'auteur : le héros a encore trouvé la femme de sa vie ! Gheritarish était présenté comme un libertin qui sait jouir des plaisirs de la vie, il en perd un peu et ne paraît pas être dans l'excès contrairement à la vision qu'on pouvait en avoir dans L'Agent des Ombres.
En définitif, le livre est une très bonne lecture, un bon moment détente rempli d'humour avec une bonne dose de violence, sexuelle ou non, qui a confirmé mon envie de suivre ce talentueux auteur français.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire