jeudi 24 octobre 2013

Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. - Saison 1


Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. - Saison 1



Marvel's Agents of S.H.I.E.L.D. est la nouvelle série de ABC annoncée depuis la fin d'Avengers comme le grand retour de l'agent Coulson. Diffusée depuis le mardi 24 septembre, les bonnes audiences de la série lui permettent de faire diffuser les 22 épisodes prévus. Son lien avec les films Marvel l'intègre dans la chronologie même et font que les fans sont au rendez-vous. Trois autres saisons ont été diffusées et une cinquième a été annoncée.

Synopsis : Revenu d'entre les morts, l'agent Coulson obtient, en guise de dédommagement pour être passé près de la mort, le droit de former une nouvelle équipe restreinte et sous ses ordres. En prenant les meilleurs dans leur catégorie, il protégera dans l'ombre les civils des vérités qu'ils ne veulent parfois pas entendre. Dans le cadre de cette mission, lui et son équipe rencontreront Skye, une hacker très douée, qui prône la vérité et leur apprend un complot dont même le S.H.I.E.L.D. ignorait et qui pourrait avoir de désastreuses conséquences.

Episodes (traduction personnelle) :
  1. Pilot, diffusé le 24 septembre 2013, 12 100 000 téléspectateurs
  2. 0-8-4, diffusé le 01 octobre 2013, 8 660 000 téléspectateurs
  3. L'atout, diffusé le 08 octobre 2013, 7 870 000 téléspectateurs
  4. Oeil espion, diffusé le 15 octobre 2013, 7 850 000 téléspectateurs
  5. La fille en robe à fleurs, diffusé le 22 octobre 2013, 7 130 000 téléspectateurs
  6. FZZT, diffusé le 5 novembre 2013, 7 150 000 téléspectateurs 
  7. L'accident du sandwich, diffusé le 12 novembre 2013, 6 670 000 téléspectateurs 
  8. Le puits, diffusé le 19 novembre 2013, 6 890 000 téléspectateurs.
  9. Repaires, diffusé le 26 novembre 2013, 9 690 000 téléspectateurs
  10. Le pont, diffusé le 10 décembre 2013, 6 110 000 téléspectateurs
  11. Un endroit magique, diffusé le 07 janvier 2014, 6 630 000 téléspectateurs
  12. Graines, diffusé le 14 janvier 2014, 6 340 000 téléspectateurs
  13. T.R.A.C.K.S, diffusé le 4 février 2014, 6 620 000 téléspectateurs
  14. Tahiti, diffusé le 4 mars 2014, 5 460 000 téléspectateurs
  15. Oui messieurs, diffusé le 11 mars 2014, 6 000 000 téléspectateurs
  16. Le début de la fin, diffusé le 1er avril 2014, 5 700 000 téléspectateurs
  17. Tourne, tourne, tourne, diffusé le 8 avril 2014, 5 370 000 téléspectateurs
  18. Providence, diffusé le 15 avril 2014, 5 520 000 téléspectateurs
  19. La seule lumière dans les ténèbres, 22 avril 2014, 6 040 000 téléspectateurs
  20. Rien de personnel, 29 avril 2014,  5 900 000 téléspectateurs
  21. Ragtag, diffusé le 6 mai 2014, 5 400 000 téléspectateurs
  22. Le début de la fin, diffusé le 13 mai, 5 450 000 téléspectateurs
Casting principal :
Phil Coulson : Clark Gregg
Grant Ward : Brett Dalton
Skye : Chloe Bennet
Melinda May : Ming-Na Wen
Léo Fitz : Iain De Caestecker
Jemma Simmons : Elizabeth Henstridge

Marion

L'avis de Marion : Alors que c'était la série qui me tentait le moins dans cette rentrée, Agents of S.H.I.E.L.D. m'a convaincue dès le premier épisode pour devenir la série que je préfère sur cette rentrée.
Une résurrection pas compliquée et crédible pour Coulson, des nouveaux personnages avec leurs qualités et leurs défauts, une pincée de magie, des tas d'explications scientifiques et un groupe activiste qui veulent exploiter les super pouvoirs, voilà le décor planté pour une saison de 22 épisodes par ABC. Si pour le moment, la toile de fond est légère - avec seulement des allusions par-ci par-là au groupe activiste - cela convient amplement et permet de développer le relationnel de cette équipe toute fraîche et de mettre le téléspectateur dans l'ambiance. Et quelle ambiance ! Les scénaristes ont multiplié les références aux Avengers ainsi qu'aux films (Thor, Captain America ou encore Iron Man) et j'ai pris grand plaisir à découvrir la nouvelle équipe de Coulson. Celui-ci est d'ailleurs resté bien fidèle à lui même avec beaucoup de blagues sur ses collections vintages, une vraie continuité à l'univers qui avait déjà été installé. Le petit bonus: les micros fins faites après les épisodes comme dans les films Marvel. On a même eu le droit en prime à une apparition de Nick Fury lui-même ! ABC et Marvel ont misé gros sur cette série et on le sent.
     La qualité des effets spéciaux est plutôt bonne pour une série et aucune erreur technique ne m'a fait arracher les cheveux de la tête ou crier au scandale. Bien sûr de temps en temps, un fond vert ne nous échappe pas mais rien non plus de dramatique.
    Chaque personnage a sa spécificité et pour une fois, je me surprends à aimer tous les personnages. Le duo Fitz-Simmons, genre de Tic et Tac scientifique, inséparable au point même que parfois on oublie leur prénom ou confond les deux, est impressionnant comme amusant. L'agent Ward, jeune nouveau propre sur lui, intrigue par son silence, ses manières un peu froide si ce n'est rustre. Il est à l'image de Melinda May, une femme surentrainée, peu caustique et surnommée "La Cavalerie", un surnom dont on ignore tout et qu'elle ne semble pas apprécier. Skye, hackeuse qui tente tant bien que mal de montrer qu'elle peut aider le SHIELD, est peut-être celle que je ne saurai dire mon avis. Je l'aime bien mais à la fois tout semble centré sur elle. Mais son humour claquant et sa désinvolture ramène de la fraîcheur dans le show.
  L'intrigue de la série s'est bonifié avec le temps. Si les premiers épisodes donnent le ton, il y a tout de même une baisse de régime vers le milieu de la série. Les cas d'anomalies extra-terrestres s'enchainent mais pas de vraies lignes directrices est donnée, donnant un scénario redondant. Puis entre le 12 et 14ème épisode, on sent que la machine redémarre, la croisée se fait avec Captain America 2, et la série atteint l'apothéose. Le mystère posé autour de Tahiti se développe, un tout nouvel enjeu se met en place et les épisodes redeviennent intenses. Les fondations sont posées, il ne reste plus qu'à la série de s'envoler pleinement.
    En somme, des débuts convaincants avec une petite baisse de régime pour un retour en force, un indispensable pour les fans de l'univers Marvel !

4 commentaires:

  1. Ouuh je serais beaucoup moins enthousiaste personnellement ^^

    Déjà, j'ai vu plusieurs petites erreurs, et par exemple les premiers plans de ville font vraiment maquette x) Mais enfin, c'est pas non plus terrible, et j'avoue que les effets sont à la hauteur.

    Mais surtout, je ne pense pas qu'il aurait été possible de mettre plus de clichés dans une seule série x)
    La fille douée avec des ordinateurs, l'agent spécial un peu rude qui est pas à l'aise en équipe, les scientifiques pas doués, la meilleure agent de l'agence qui a un passé terrible, l'ancienne amie du passé qui revient par hasard ... Enfin bref, c'est pas mal de déjà vu, et ça décrédibilise un peu le tout, je trouve. Encore une fois, ça n'est pas bien grave, mais c'est un petit point négatif.

    Ensuite, quelque chose de personnel mais qui m'agace au plus au point ... Ce sont tous des %#"!?;& de mannequins ! Toujours liftés, coiffés, beaux, etc ... PERSONNE n'est moche, mal soigné, ou je ne sais quoi. C'est bien le seul cliché qui nous manque, le "gentil sale qui dégoute un peu tout le monde mais fait bien son boulot". Bon sang mais c'est difficile de mettre des gens qui ne sont pas des canons de beautés ? Même le geek il est sexy as hell ! Enfin je sais pas, mais dans la vraie vie, un hacker passe pas autant de temps à faire de la muscu. Là on pourrait voir ses abdos à travers une doudoune. Aaaaaah que ça m'exaspère ! Et puis encore, mettre des gens beaux, ok, ça a un sens, c'est vrai que ça rend tout ça plus plaisant à regarder mais je suis désolé, des agents du SHIELD ne devraient pas avoir le temps de se faire les ongles, se mettre du mascara et du rouge à lèvres chaque matin, c'est une perte de temps. Ils essaient d'accomplir quoi, de se faire beau dans l'avion ? Ils sont entre eux. Fichtre, bigre, saperlipopette, ça m'énèrve ce colportage de société esthétisante et complètement obsédée par la beauté.

    Et puis le message global de la série, c'est encore personnel, mais ... Bigre, ils essaient de couvrir la NSA ? "On vous surveille, oui, oui, mais c'est normal, vous faites des conneries, et puis si on vous espionnait pas 100% du temps on pourrait pas arrêter les bad guys". Même si "Rising Tide" qui commence comme un groupe de hors-la-loi, a le droit d'avoir son opinion au début, ça devient ensuite des rampants qui vendent des infos. On nous gave de "les états-unis c'est bien". Non, j'ai vraiment du mal.

    En dehors de ça, la série est bien construite, bien montée, agréable à regarder, mais c'est juste l'idéologie de fond qui me dérange quoi.. Encore que chaque épisode puisse avoir sa morale sympa (même si encore une fois, on sent bien les bonnes valeurs américaines), la macro-idée gâche un peu le matériau.
    J'attends toutefois la suite avec impatience, en espérant qu'on en sache un peu plus sur "tahiti"

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Personnellement, les canons de beauté, comme tu dis, ne m'ont pas choquée outre mesure puisque je trouve pas qu'ils soient tous beaux - même si j'avoue qu'ils sont toujours tirés à quatre épingles. Fitz et Simmons par exemple j'ai l'impression que leur visage est mal fait. Et puis les goûts et les couleurs ne sont pas universels. Je connais des gens qui trouvent l'Agent Ward moche alors que d'autres - je plaide coupable - le trouvent sexy.

      Pour ce qui est du message de la série, j'ai envie de te dire que c'est une série qui parle d'espionnage et sécurité internationale alors oui c'est normal qu'ils parlent de ça sans même chercher à couvrir la NASA ou non. D'autant plus que les épisodes ont été tournés avant le scandale qui a lieu en ce moment.

      M'enfin, je dois pas être très objective puisque j'ai eu un vrai coup de coeur pour la série.

      Supprimer
  2. Mais j'approuve totalement, j'ai aussi flashé sur la série et j'attends toujours la suite, et je suis tout autant fan de l'épisode 6, mais j'essaie juste de montrer aussi ce qui me dérange un peu. Sinon, je ne ferais que répéter ce qui a déjà été dit ^^

    Oui, j'en conviens, c'est une question de goût, mais enfin, je trouve que même chez Fitz-simmons, il y a une recherche du beau. Même si ça ne sont pas forcément des canons de beautés, je sais pas, ils sont mis en avant.

    Pour le coup de la NSA, je plaisantais ^^ Mais ça me met toujours un peu mal à l'aise quand une série tente de faire passer l'espionnage de monsieur tout-le-monde comme une nécessité, et tout cela sans émettre de réelle antithèse. La seule opposition vient de Rising Tides qui est décrédibilisé. Alors ok, c'est une série action/espionnage, et on attendait pas un débat philosophique, mais juste ne pas fermer l'idée aurait été plus honnête, je trouve.

    Mais la fin de l'épisode 6 juste avant le générique est tout de même amplement satisfaisante je trouve ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'avoue que la fin avec la ptite blague de Ward était bien trouvée, on voit qu'il se détend un petit peu le coco.

      Il est vrai qu'ils ont trop vite fermés les possibilités qu'offrait Rising Tide et le double jeu de Skye (qui était censé participer à une opération de Rising Tide et finalement pas de poursuite, juste un petit ami sorti de nulle part). Ca a aurait apporté plus de crédibilité et une tension scénaristique intéressante.

      Mais ... j'aimais bien leur petit "Agents of SHIELD will return", c'est comme ça qu'on a vu Fury tout de même.

      Supprimer