dimanche 18 novembre 2012

Terre Natale


La légende de Drizzt

Terre natale

Editions Milady, 375 pages, illustration de Todd Lockwood, traduction de S. Quémener

La Légende de Drizzt est un cycle qui fait parti d'une collection très connue dans le monde celle des Royaumes Oubliés. Les royaumes Oubliés sont des décors très renommés et utilisés dans l'univers du Donjon et Dragon, qui a inspiré plus d'une série, même si La légende de Drizzt est réputé pour être la meilleure de ses séries.
Donc bien qu'inspiré du concepteur et auteur Ed Greenwood, la série a été écrite par R. (Robert) A. (Anthony) Salvatore et Drizzt est né de la plume de celui-ci même.  Son premier tome, Terre Natale ou Homeland en anglais, a été publié en 1990 aux Etats-Unis puis en 1994 en France aux éditions Fleuve Noir. Ils furent réédités chez Milady en 2008 en grand format puis en poche en 2009.


Dans le Menzoberranzan, la cité Araignée d'Outreterre, règne la violence qui fait partie de la nature et du quotidien des drows, les elfes noirs. Lolth, la déesse araignée, régente la vie des drows avec les femmes à son service et les hommes au service des femmes. Au cours d'une des attaques contre l'une des Maisons régnantes, les DeVir, Matrone Malice, dirigeante de la maison attaquante les Do'Urden, pour conforter son attaque, elle accouche et s'apprête à sacrifier son nouveau né : le troisième fils de la famille, Drizzt Do'Urden. Le cours des événements fait que celui-ci survit et est élevé dans la violence coutume et naturelle de la cité. Alors qu'on lui apprend le meurtre, la haine, la violence et le combat, art dans lequel il excelle, Drizzt se rend compte qu'il ne veut pas d'une vie de drow, une vie d'assassinat et quête de pouvoir. Une différence qui le place au cœur des préoccupations de sa famille.
Prix: Milady broché: 19, 80 €
Milady poche: 7, 10 €
Marion


L'avis de Marion : Merci Enz Ramalho ! Grâce à cet internaute, j'ai pu découvrir une de mes séries coup de cœur et ce pour un long moment.
Quel univers magique ! J'ai tout de suite été transportée dans l'Outreterre. Tout est décrit de façon très clair, autant la structure matérielle de la cité que la hiérarchie sociale qui régit dans ce monde aux multiples facettes. Nains, elfes noirs, gnomes et autres créatures apparaissent mais sous des noms différents, et très généralement imprononçables d'ailleurs – et donc encore plus difficile à retenir qu'à lire, par exemple les gnomes deviennent des svirfneblins et les nains des duergars – mais cela donne ajoute aux charmes même si on peut être un brin décontenancé la première fois qu'on lit cette double appellation. L'auteur s'empare de l'univers d'un autre mais l'écrit avec une puissance hors du commun qui donne toute sa saveur à la série.
On ne peut justement que remarquer la qualité d'écriture, fraîche, pas trop compliquée mais pas simplette non plus. Les détails des combats notamment sont époustouflants, Drizzt, étant un combattant en apprentissage mais aussi surdoué, nous livre des combats épiques mais aussi avec une forte portée morale voire philosophique. Si le scénario n'est pas entièrement de Salvatore, qui est tout de même le créateur de Drizzt, je ne peux que souligner sa qualité, celle notable des bons scénarios de jeu de rôle Donjons et Dragons. Celui-ci réussit à ne pas être prévisible, je me suis posée plein de questions pendant ma lecture : Drizzt arrivera-t-il à contrer ses instincts naturels ? Sa puissante famille le fera-t-il plier ? Matrone Malice va-t-elle parvenir à ses objectifs tant souhaité ?
Niveau personnage, il n'y a rien à redire. Matrone Malice est perfide et sadique à souhait et j'aime ça ! Vierna est un personnage intéressant qui me donnait envie de la suivre presque autant que Drizzt. Quant à Briza, elle est détestable comme il se doit. Drizzt est complexe, on ne tombe pas dans le stéréotype du héros qui est sûr de lui du plus profond de son être mais qui est en même temps emprunt d'une certaine vanité et haute opinion de ses idéaux. Zaknafein est en revanche très stéréotypé comme personnage mais sans grand mal.
En définitif, mon coup de cœur absolu : à lire absolument !

4 commentaires:

  1. quand est ce que sort la légende de drizzt 12 et 13

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les tomes douze et treize sont déjà sortis depuis deux ans pour L'épine dorsale du monde (T12) et un an pour La Mer des épées (T13).

      Malheureusement, le tome 13 est un rupture de stock et n'est pour le moment disponible qu'en livre numérique, aucune réimpression n'étant prévue pour le moment.

      Il n'y a plus qu'à attendre.


      Supprimer
  2. Merci Marion ! Et du coup merci à l'inspirateur !

    Ce livre m'a prit directement ! Enfin, ehm ... Passé l'introduction. Parce que la sombre noirceur des ténèbres de la sombritude sans lumière de l'obscurité d'Outreterre ... Je crois qu'on a comprit xD

    Mais donc passé cette description un tant soit peu répétitive, tout est magique. La ville, les coutumes, les costumes ... Ouah ! J'ai été prit tout de suite, et surtout, les combats sont magnifiques. Les descriptions rapides et envolées ... Nan, vraiment, j'adhère !
    Ca me fait passer mes deux heures de bus quotidiennes avec grand plaisir :3 Enfin par contre je crois que je vais emprunter la suite et pas l'acheter parce que payer 8 x 12 € ... ehm ... J'ai pas les moyens en tant que pauvre étudiant x)
    Mais quoi qu'il en soit, j'approuve ce livre !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Justement, étant moi-même étudiante en manque d'argent, j'ai opté pour les ebooks ! Mais j'ai dû m'arrêter à ses 13 premiers tomes et n'ait pu poursuivre les aventures de Drizzt (qui commençaient à être redondante). Donc m'acheter les 13 tomes qu'il y a encore derrière, sans garantie qu'ils se révèlent aussi bon que les premiers car la série se dégrade vraiment au fil des tomes, m'a paru peu avantageux. Si tu as de quoi lire les ebooks, je te les recommande fortement pour ne pas dépenser une fortune !

      Sinon somme toute, je suis du même avis que toi, ça fait très bien passé deux heures, je les lisais quand je m'ennuyais en cours à la fac :)

      Supprimer