mardi 2 octobre 2012

Bram Stoker


Bram Stoker


Bram Stoker, de son vrai nom Abraham Stoker, est né à Clontarf, près de Dublin en Irlande, le 8 novembre 1847. En plus d'être un brillant auteur, Bram Stoker cumulait aussi les talents d'athlète, de journaliste, de biographe, critique et de directeur de théâtre.

Son père était un fonctionnaire au Secrétariat général de Dublin, quant à sa mère, elle militait en faveur de la condition féminine. Enfant, chétif jusqu'à ses huit ans, ses journées sont marquées par les récits que lui fait sa mère des légendes irlandaises. Des récits qui le poursuivront à jamais jusque dans son œuvre.
En 1863, à 16 ans, il étudie au Trinity College où il récoltera des honneurs dans plusieurs matières : science, mathématiques, l'art oratoire, l'histoire et la composition. Après avoir obtenu sa maîtrise, en 1870, il devient, comme son père, fonctionnaire.

En 1871, il côtoie le monde du théâtre et écrit pour un journal, le Dublin Mail des articles qui lui valent de fréquenter la société culturelle. Il publiera en 1872 son premier récit, La Coupe de cristal, dans la revue London Society. Il enchaine très vite avec un roman trois ans plus tard : The Chain of destinity

En 1876, il rencontre une personne importante dans sa vie : Henry Irving, un acteur dont il se liera d'amitié. Cette année marque aussi la mort de son père, Abraham Stoker senior, et l'adoption définitive du pseudonyme Bram. Est-ce une influence du jeune acteur, toujours est-il que peu de temps après, Bram Stoker devient le propriétaire du réputé Lyceum Theater (ci-contre). Il décide également de quitter son Irlande natale pour vivre à Londres, ville dans laquelle il restera pendant deux années, jusqu'en 1878. C'est pendant cette époque que se créèrent ses nombreuses relations dans la société londonienne. Il se marie également avec une ancienne voisine d'enfance, un mariage vivement critiqué par le manque d'amour et dont seul un enfant, Noël Thornley, sera issu en 1879.

1881, Bram Stoker publie un recueil de contes pour enfant, Under the Sunset (Au delà du crépuscule). Puis il s'ensuit une série de tournée avec le Lyceum Theater qui ne le rendront pas très productif littérairement parlant puisqu'il publie seulement un essai sur l'Amérique en 1886 et ce jusqu'en 1890.

Cette année là, il rencontre deux personnes qui influeront son œuvre : Arminius Vambery, orientaliste et spécialiste des légendes de l'est, et Richard Burton, un spécialiste du monde oriental. Intéressé par leurs travaux, Bram Stoker se passionna à son tour et commence des recherches au British Museum en vue d'écrire son œuvre qui en fera une légende : Dracula. Il ne publiera ce roman qu'en 1897 (première édition ci-contre) et le succès fut présent ainsi que les critiques enthousiasmes, bien qu'on relevait la noirceur et violence du récit. Il continuera après cela de publier d'autres romans et nouvelles mais aucuns n'atteindront le succès de Dracula.


En 1902, Bram Stoker subit un premier coup dur : le Lyceum Theater est contraint de fermer ses portes. Puis vient le pire en 1905, son ami Henry Irving (dont voici la photo) meurt. Très touché, Stoker lui dédiera un livre complet : Personnal Reminiscenses of Henry Irving. Il publiera encore un recueil de nouvelles et deux romans avant de mourir le 21 avril 1912 à Londres.

On retiendra de Bram Stoker, son esthétisme gothique, sa passion pour le morbide et les légendes de son pays ainsi que pour le fantastique qui ont dirigé son œuvre et en ont fait ce qu'on connait aujourd'hui. Bien sûr, le succès de son éternel Dracula continua par les nombreuses adaptation dont il fut le sujet mais aussi par les études académiques très sérieuses mais aussi grâce à la suite que son arrière-petit-neveu publia : L'immortel Dracula. Les nouvelles explorations du mythes du vampire, qui nous font tous penser à ce vampire le plus célèbre de tous les temps, ne sont pas à négliger non plus dans la perpétuité du succès.

Bibliographie indicative:


Romans
  • The chains of destiny (1875)
  • The Snake's Pass (1890)
  • The Water's Mou' (1895)
  • The Shoulder of Shasta (1895)
  • Dracula (1897)
  • Miss Betty (1898)
  • The Mystery of the Sea (1902)
  • The Jewel of Seven Stars (Le Joyau des sept étoiles) (1903)
  • The Man (connu aussi sous le titre The Gates of Life) (1905)
  • Lady Athlyne (1908)
  • Snowbound: The Record of a Theatrical Touring Party (1908)
  • The Lady of the Shroud (La Dame au linceul) (1909)
  • Lair of the White Worm (Le Repaire du Ver Blanc) (1911)



Recueils de nouvelles
  • Under the Sunset (Au-delà du crépuscule) (1881)
  • Dracula's Guest (L'Invité de Dracula) (1914) (Publié après son décès par Florence Stoker)





Marion



Sources :



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire